La tombe d’Emile De­la­rue, mort en 1944, res­tau­rée

L'Orne Combattante (FL) - - TINCHEBRAY ET SON PAYS -

L’as­so­cia­tion du Sou­ve­nir Fran­çais de Dom­front a res­tau­ré la tombe d’Emile De­la­rue, un Tin­che­brayen mort pour la France en 1944.

Né le 27 jan­vier 1911, Emile De­la­rue avait dû quit­ter son do­mi­cile de la rue de Vire pour l’Al­le­magne et le tra­vail for­cé.

Ou­vrier spé­cia­li­sé dans la ma­nu­fac­ture de ser­ru­re­rie et de quin­caille­rie Le­moine à Tinchebray, Emile De­la­rue est convo­qué à l’of­fice de pla­ce­ment al­le­mand de Flers le 4 no­vembre 1942 et prend le train à des­ti­na­tion de reich le 10 no­vembre avec d’autres re­quis de la com­mun.

Comme de nom­breux ou­vriers spé­cia­listes de la mé­tal­lur­gie , il est em­ployé à Go­tha en Thu­ringe à la Wa­gon Fab­tik , Emile De­la­rue est tué aux cô­tés de Vic­tor Adam lors du bom­bar­de­ment aé­rien de l’usine le 24 fé­vrier 1944 .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.