48 si­nistres dé­nom­brés à Flers

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Les inon­da­tions suite au violent orage qui s’est abat­tu jeu­di 26 mai, en fin d’après-mi­di, ont pro­vo­qué 48 si­nistres, rien qu’à Flers, se­lon la mai­rie.

5 ou 6 mai­sons ont été inon­dées, le reste concerne sur­tout des sous-sols où sont sou­vent en­tre­po­sés du ma­té­riel et de l’élec­tro­mé­na­ger. « Les dé­gâts sont consi­dé­rables », sou­ligne le dé­pu­té-maire Yves Goas­doué.

Une di­zaine de vé­hi­cules au­raient éga­le­ment été sub­mer­gés par les eaux.

L’état de ca­tas­trophe na­tu­relle de­man­dé

Les élus de Flers, La Lan­dePa­try, Saint-Georges-des-Gro­seillers, Saint-Paul, La Cha­pel­leBiche et Cha­nu ont sol­li­ci­té la mise en place d’une pro­cé­dure de re­con­nais­sance de l’état de ca­tas­trophe na­tu­relle. Chaque per­sonne vic­time des inon­da­tions était in­vi­tée à se pré­sen­ter en mai­rie pour dé­nom­brer les si­nistres.

« Nous ne fai­sons que trans­mettre en met­tant en forme le dos­sier qui se­ra com­mu­ni­qué à la pré­fec­ture de l’Orne. Nous avons bien vé­ri­fié que cha­cun avait fait sa dé­cla­ra­tion au­près de son as­su­reur », sou­ligne le maire.

Flers, la seule ville de l’Orne à avoir fait cette de­mande, se­ra-telle re­con­nue en état de ca­tas­trophe na­tu­relle ? Yves Goas­doué rap­pelle que la dé­ci­sion fi­nale ap­par­tient aux ser­vices de l’Etat et ne s’avance pas.

Ce qui est sûr, c’est que l’ouest de l’ag­glo­mé­ra­tion de Flers a fait face à un phé­no­mène très rare. « La cel­lule ora­geuse a écla­té au-des­sus de Saint-Paul et de la Cha­pelle-Biche », ex­plique le maire. L’eau est tom­bée en abon­dance entre 45 mi­nutes et une heure au même en­droit.

La Vère n’a pas dé­bor­dé

Alors que d’ha­bi­tude c’est la Vère qui dé­borde et inonde les sec­teurs de la rue de la Chaus­sée et de la rue Si­mons, cette fois­ci, c’est le Plan­caïon et le Ha­riel qui ont ab­sor­bé toute l’eau qui dé­va­lait des hau­teurs de SaintPaul et la Cha­pelle-Biche.

Ré­sul­tat : contre toute at­tente, les inon­da­tions ont com­men­cé dans le quar­tier Saint-Mi­chel, no­tam­ment rue Dé­si­ré-Pi­lot et rue des Cas­tors. L’eau s’est en­suite dé­ver­sée dans le pe­tit étang du châ­teau de Flers qui a dé­bor­dé, inon­dant que bien plus tard la zone com­mer­ciale de l’autre cô­té de la voie. L’eau est no­tam­ment mon­tée de 30 cm dans le bar-ta­bac de l’Avia­tion et à VillaVerde (lire notre pré­cé­dente édi­tion).

Des en­sei­gne­ments à ti­rer

Cette si­tua­tion n’était pas pré­vi­sible. « Notre PPRI, le plan de pré­ven­tion du risque inon­da­tion, est es­sen­tiel­le­ment cal­cu­lé pour évi­ter que la Vère ne dé­borde ». La col­lec­ti­vi­té va « ti­rer des en­sei­gne­ments » de ces inon­da­tions no­tam­ment rue Dé­si­rée-Pi­lot. « Nous avons une cu­vette qu’il va fal­loir trai­ter », sou­ligne Yves Goas­doué.

Si des amé­lio­ra­tions pour­ront être réa­li­sées, « nous ne pour­rons di­men­sion­ner des ou­vrages pour des crues cen­ten­nales », ex­plique le maire qui note que, dans la plu­part des cas, c’était la pre­mière fois que des ha­bi­tants étaient ex­po­sés à des inon­da­tions. M. M.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.