Pour un bon usage des jeux vi­déos

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NORMANDE -

La rencontre était ani­mée par Hé­lé­na Mau­duit, de l’École des pa­rents et des édu­ca­teurs de Flers, et Bas­tien Lo­souet, bé­né­vole de l’association, joueur et ex­pert en jeux vi­déos.

Ven­dre­di 24 juin, la sec­tion Ani­ma­tion Jeunes de Pontd’Ouilly Loi­sirs or­ga­ni­sait un Ca­fé des pa­rents à la Base de Plein Air sur le thème Jeux vi­déos, pour un usage éclai­ré. Cette rencontre était ani­mée par Hé­lé­na Mau­duit, de l’association l’École des pa­rents et des édu­ca­teurs de Flers, et Bas­tien Lo­souet, bé­né­vole de l’association, joueur et ex­pert en jeux vi­déos.

De nom­breux pa­rents s’in­quiètent de voir leur en­fant pas­ser des heures à jouer sur un écran, seul ou avec ses co­pains, et vir­tuel­le­ment mi­trailler, frap­per, tuer des per­son­nages ou des po­pu­la­tions en­tières… Les jeux sont-ils trop vio­lents ? Mon en­fant va-t-il de­ve­nir violent ou ad­dict aux jeux vi­déos ? Au­tant de ques­tions que les pa­rents se posent.

Fixer des règles

Hé­lé­na Mau­duit ré­pond que la pre­mière chose à faire est de re­gar­der la no­men­cla­ture sur les po­chettes et sa­voir re­con­naître les pic­to­grammes « qui donnent des in­for­ma­tions, vio­lentes ou non, guerre, et sur­tout l’âge conseillé. Ces in­for­ma­tions sont à connaître pour faire un choix éclai­ré du jeu. Il ne faut pas dia­bo­li­ser le jeu vi­déo mais l’uti­li­ser de ma­nière adap­tée. Le pa­rent reste tou­jours le maître de la si­tua­tion ».

Hé­lé­na Mau­duit conseille de né­go­cier avec l’en­fant la du­rée li­mi­tée du jeu, « fixer des règles, par exemple, une heure après l’école, pas tel jour… Le choix du jeu et de la du­rée est très im­por­tant à ré­gu­ler. La règle pour mieux gé­rer les écrans est les 3, 6, 9, 12 : pas de té­lé avant 3 ans, pas de console avant 6 ans, pas d’in­ter­net avant 9 ans et ac­com­pa­gné, et à par­tir de 12 ans, ac­cès à in­ter­net, seul ».

C’est la règle pro­po­sée par Serge Tis­se­ron, psy­chiatre, qui a tra­vaillé sur le su­jet et uti­lise le jeu vi­déo dans son ca­bi­net. « Le jeu vi­déo peut être un ou­til thé­ra­peu­tique ». Et, bien sûr, les in­ter­ve­nants ont ap­puyé sur l’im­por­tance du contrôle pa­ren­tal pour les jeux vi­déos et l’ac­cès à in­ter­net. « L’en­fant a be­soin d’être édu­qué et ai­dé, à l’école et à la mai­son, pour dé­cryp­ter les images et scènes qu’il vi­sionne. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.