Ac­ci­dent mor­tel : le ke­bab doit fer­mer

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

Le gé­rant et les em­ployés du Tur­kuaz étaient in­quiets quant au fu­tur de leur éta­blis­se­ment en avril der­nier dé­jà. Ils avaient eu vent de la me­nace d’une fer­me­ture ad­mi­nis­tra­tive de 6 mois à l’en­contre de leur éta­blis­se­ment suite l’ac­ci­dent qui avait coû­té la vie à quatre jeunes dans une col­li­sion, à Ma­gny-le-Dé­sert.

D’abord dans le vi­seur de la pré­fec­ture pour non-dé­ten­tion de li­cence 3, le ke­bab était par­ve­nu à prou­ver la pos­ses­sion de cette li­cence. La pré­fec­ture s’était alors re­por­tée sur le fait que le com­merce ait ven­du de l’al­cool à des per­sonnes dé­jà al­coo­li­sées. Une pro­cé­dure qui était, jus­qu’ici, res­tée en at­tente.

1 mois de fer­me­ture

Les in­ter­nautes s’étaient mo­bi­li­sés pour ap­por­ter leur sou­tien au pro­prié­taire du Ke­bab, prê­chant pour la non-fer­me­ture du com­merce. On no­tait le sou­tien de cer­tains membres des fa­milles des vic­times. L’un d’eux, Ste­ven Cos­tard, ori­gi­naire de Lou­gé-surMaire, avait lan­cé une pétition sur les ré­seaux so­ciaux.

Ce­pen­dant, par com­mu­ni­qué de presse, le pré­fet de l’Orne an­nonce la fer­me­ture ad­mi­nis­tra­tive de l’éta­blis­se­ment pour une du­rée d’un mois à comp­ter du lun­di 25 juillet. Le ca­bi­net jus­ti­fie cette dé­ci­sion : « Suite à l’ac­ci­dent qui avait en­traî­né la mort de quatre jeunes dans la col­li­sion de leur voi­ture avec un poids lourd le 19 fé­vrier 2016 à Ma­gny-leDé­sert, l’en­quête a éta­bli que les vic­times, et no­tam­ment le conduc­teur avaient consom­mé plu­sieurs bois­sons al­coo­li­sées dans l’éta­blis­se­ment mis en cause. »

Le pré­fet de l’Orne rap­pelle : « la dé­ten­tion d’une li­cence de dé­bits de bois­sons ou d’une li­cence res­tau­rant com­porte des res­pon­sa­bi­li­tés très pré­cises et ap­pelle les ex­ploi­tants concer­nés à la vi­gi­lance dans l’exer­cice de leur mé­tier.

De­puis le dé­but de l’an­née 2016, 21 per­sonnes ont per­du la vie sur les routes de l’Orne. L’al­cool in­ter­vient pour un tiers dans ce dra­ma­tique bi­lan ».

Le pré­fet de l’Orne a or­don­né la fer­me­ture de l’éta­blis­se­ment pour une du­rée d’un mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.