Six mois avec sur­sis pour le toxi­co­mane

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Flers.

Ori­gi­naire de Flers, un jeune homme de 32 ans de­vait sor­tir du centre de dé­ten­tion d’Ar­gen­tan sous 15 jours. Il com­pa­rais­sait mar­di 23 août de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel pour usage illi­cite de stu­pé­fiants en ré­ci­dive. Toxi­co­mane, il a été dé­crit par son four­nis­seur comme un client ha­bi­tuel.

Sa consom­ma­tion mas­sive d’hé­roïne (jus­qu’à 4-5 grammes par jour, ad­met-il) s’est ar­rê­tée avec son in­car­cé­ra­tion en 2015. Il suit de­puis un trai­te­ment à la mé­tha­done et as­sure le tri­bu­nal de son dé­sir de dé­cro­cher.

Une vo­lon­té sa­luée par le pro­cu­reur qui s’in­ter­roge néan­moins sur ses pro­jets de ré­in­ser­tion. Ti­tu­laire d’un CAP de vente pièces au­to, le pré­ve­nu reste plu­tôt vague à cet égard.

De plus, ob­serve le re­pré­sen­tant du mi­nis­tère pu­blic, le dé­te­nu a fait l’ob­jet de deux sanc­tions dis­ci­pli­naires en pri­son, no­tam­ment pour dé­ten­tion d’une puce de GSM. Ce qui l’in­cite à pen­ser qu’« il y a du bon et du mau­vais dans ce dos­sier ». Et de s’in­ter­ro­ger sur les ga­ran­ties of­fertes par le pré­ve­nu à sa sor­tie de dé­ten­tion. Le pro­cu­reur re­quiert trois mois d’em­pri­son­ne­ment avec man­dat de dé­pôt.

L’avo­cate de la dé­fense juge à l’in­verse que son client est « par­fai­te­ment trans­pa­rent » : « il a fait des ef­forts, il sou­haite re­faire sa vie ailleurs qu’à Flers. C’est quel­qu’un à qui on doit faire confiance ».

Un mes­sage d’es­poir en­ten­du par le tri­bu­nal qui condamne le pré­ve­nu à six mois avec sur­sis mise à l’épreuve et obli­ga­tion de soins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.