Les as­sis­tantes ma­ter­nelles ont trou­vé leur mai­son

L'Orne Combattante (FL) - - TINCHEBRAY ET SON PAYS -

Elles ont lon­gue­ment cher­ché de­puis l’éla­bo­ra­tion de leur pro­jet de Mai­son des As­sis­tantes Ma­ter­nelles (MAM). Ka­rine, Laë­ti­tia et Na­ta­cha ont trou­vé une mai­son qui s’adapte à leurs be­soins à Mont­se­cret.

Les trois jeunes femmes sont ti­tu­laires de CAP pe­tite en­fance. Cha­cune exerce le mé­tier d’as­sis­tante ma­ter­nelle chez elle de­puis quelques an­nées (à Mont­se­cret, Vas­sy et La Bazoque). Pour me­ner leur pro­jet à bien, elles ont créé une as­so­cia­tion « La mai­son des pe­tites mains ».

« Nous avions les mêmes at­tentes sur ce pro­jet, ex­plique Laë­ti­tia, plu­tôt que de res­ter seule cha­cune chez soi avec 3 ou 4 en­fants, nous pensions que nous pou­vions nous re­grou­per. La qua­li­té du ser- vice se­ra mul­ti­pliée par trois. Nous pour­rons ain­si pro­po­ser plus d’ac­ti­vi­tés, des ho­raires flexibles et amé­na­gés ».

« Plus d’avan­tages pour les fa­milles »

Le confort se­ra éga­le­ment amé­lio­ré pour les as­sis­tantes. « Dans un lieu dé­dié aux touts pe­tits, le fonc­tion­ne­ment est plus simple à gé­rer, ce­la n’en­trave pas la vie quo­ti­dienne des propres en­fants des as­sis­tantes ma­ter­nelles. Une MAM est à mi-che­min entre l’am­biance fa­mi­liale de la mai­son et l’or­ga­ni­sa­tion d’une mi­ni-crèche. Il n’y a que des avan­tages pour les fa­milles et les as­sis­tantes ma­ter­nelles ».

Dans une MAM, chaque as- sis­tante conti­nue de s’oc­cu­per des en­fants dont elle a la charge. Mais ses col­lègues l’épaulent. Le fonc­tion­ne­ment de­vient plus ai­sé. Une as­sis­tante ouvre plus tôt tan­dis qu’une autre ferme plus tard. Elles peuvent se re­layer pour as­su­rer l’ac­cueil des pa­rents.

Pour les en­fants, les ac­ti­vi­tés peuvent être plus va­riées. « Nous étions d’ac­cord sur la qua­li­té de l’éveil de l’en­fant, à trois, nous pour­rons or­ga­ni­ser des ani­ma­tions à thème, des sor­ties pé­da­go­giques. Nous par­ti­ci­pe­rons aux ac­ti­vi­tés de la bi­blio­thèque de Mont­se­cret, de la Mé­di@ tech de Tin­che­bray. Mais nous al­lons éga­le­ment adhé­rer au RAM du can­ton. Grâce à notre MAM nous ne se­rons plus iso- lées ».

Très mo­ti­vées, les as­sis­tantes pour­ront or­ga­ni­ser des ani­ma­tions en fonc­tion des âges des en­fants, ce qui est im­pos­sible, seule chez soi.

L’amé­na­ge­ment de la mai­son se ter­mine. Il a été né­ces­saire de mettre la cui­sine aux normes, en la sé­cu­ri­sant, d’ins­tal­ler un point ac­cueil, un es­pace de jeux, dans une pièce de vie de 36 m2. Il leur a fal­lu amé­na­ger la salle de bain spé­ci­fi­que­ment pour l’hy­giène des plus pe­tits. Elles ont dû mettre des par­quets flot­tants dans les 3 chambres et clô­tu­rer l’es­pace ex­té­rieur.

Une com­mis­sion (la PMI) va pas­ser d’ici quelques se­maines afin de vé­ri­fier la confor­mi­té de l’en­semble. Elles pour­ront en­suite ou­vrir la MAM. Dès que pos­sible, des portes ou­vertes se­ront or­ga­ni­sées. Mais dé­jà des ré­ser­va­tions de la part de pa­rents in­té­res­sés ont été dé­po­sées.

▲Pra­tique : Ré­ser­vé aux en­fants de 0 à 6 ans, avec un maxi­mum de 12 en­fants. Ren­sei­gne­ments au 06 66 71 30 54 ou sur le compte Fa­ce­book « la mai­son des pe­tites mains » 26, rue des Hautes Ma­sures, 61800 Mont­se­cret-Clai­re­fou­gère.

Na­ta­cha, Ka­rine et Laë­ti­tia ac­cueille­ront les en­fants de 6 h à 20 h du lun­di au sa­me­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.