Fa­bienne Qué­ruel, reine du co­mice 1992

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Elle avait à peine 18 ans, Fa­bienne Qué­ruel avait choi­si de se pré­sen­ter afin de re­pré­sen­ter Tin­che­bray lors du dé­fi­lé. « Nous ne nous connais­sions pas toutes avec les can­di­dates. La concur­rence était rude».

La soi­rée s’était dé­rou­lée dans la salle Jean Mon­net le 14 mars 1992, en pré­sence de 11 can­di­dates. Après son pas­sage sur scène, Fa­bienne Qué­ruel, qui por­tait le nu­mé­ro 6 était in­quiète :« je vou­lais ga­gner, j’avais peur de perdre parce que j’avais peur du re­gard des autres le len­de­main. Lorsque l’on a pro­non­cé mon nom, je ne m’y at­ten­dais pas ! »

L’étape sui­vante fut plus im­por­tante en­core, il fal­lait de­ve­nir reine du co­mice et pour ce­la af­fron­ter les 13 autres can­di­dates. « Un spec­tacle de 4 heures, pré­sen­té par la cé­lèbre Eve­lyne Le­clerc de­vant 3 000 spec­ta­teurs, dans un bâ­ti­ment in­dus­triel ». La jeune can­di­date avait sen­ti le trac. « Eve­lyne Le­clerc était très sym­pa, une vraie pro­fes­sion­nelle qui sa­vait mettre les gens à l’aise. Elle pré­sen­tait l’émis­sion Tour­nez Ma­nèges »

Il avait été de­man­dé à cha­cune de se pré­sen­ter. « J’avais par­lé de mon goût pour les sciences, les mé­di­ca­ments et la phar­ma­cie ». À sa grande sur­prise, le ju­ry et le pu­blic l’ont choi­sie comme reine du co­mice. « J’avais re­çu un grand nombre de cadeaux, des bons d’achat, des ap­pa­reils élec­tro­mé­na­gers, des bi­joux… Cette soi­rée avait été ma­gique, on se sent comme une ve­dette ».

La reine avait pu choi­sir el­le­même ce qu’elle sou­hai­tait por­ter. « J’avais vou­lu quelque chose de l’époque na­po­léo­nienne, avec une cape rouge, une robe rose pâle et des gants ».

La reine de 1992 vit à Reims où elle a réa­li­sé son sou­hait. « Je tra­vaille dans le mi­lieu hos­pi­ta­lier, je suis pré­pa­ra­trice en phar­ma­cie ». Fa­bienne ne sait pas en­core si elle pour­ra se li­bé­rer cette an­née.

« En 2000 j’avais été in­vi­tée à faire par­tie du ju­ry, c’est tou­jours agréable de voir les plus jeunes se pré­sen­ter au con­cours ».

La reine de 1992, Fa­bienne Qué­ruel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.