Une ré­or­ga­ni­sa­tion en deux pôles sco­laires pour le pri­maire

Dans le pre­mier de­gré, la ren­trée est mar­quée par un re­grou­pe­ment des écoles ma­ter­nelles et élé­men­taires du pu­blic avec la cons­ti­tu­tion de deux groupes sco­laires.

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS - Mi­chel Mo­ri­ceau

Re­struc­tu­ra­tion. Suite à une concer­ta­tion entre la Ville, les équipes en­sei­gnantes, l’Edu­ca­tion na­tio­nale et les pa­rents, une nou­velle or­ga­ni­sa­tion des écoles entre en ap­pli­ca­tion en ce 1er sep­tembre. « La baisse de la dé­mo­gra­phie, et par consé­quent des ef­fec­tifs, a été un des fac­teurs, mais pas le seul, ex­pliquent le maire Jacques Dal­mont et son ad­joint Jo­sé Col­la­do. Pour une co­hé­rence édu­ca­tive et de par­cours, notre phi­lo­so­phie a été de consti­tuer deux pôles sco­laires, avec cha­cun une ma­ter­nelle et une école élé­men­taire, et une di­rec­tion com­mune ». Au quar­tier Pré­vert, les deux écoles toutes proches, se­ront donc di­ri­gées par Serge Ba­ba­rit, di­rec­teur de l’élé­men­taire de­puis 1990. Di­rec­trice de la ma­ter­nelle jus­qu’alors, Cé­cile Bré­fort re­de­vient uni­que­ment en­sei­gnante. Pour l’autre groupe sco­laire, Ca­the­rine Sal­lard ayant quit­té la di­rec­tion de l’élé­men­taire Paul-Sou­vray pour prendre sa re­traite, c’est Claire Lau­tru, di­rec­trice de la ma­ter­nelle Charles-Per­rault de­puis 2009, qui prend la di­rec­tion com­mune. « Nous conser­vons pour l’ins­tant les deux sites rue Pierre-Ne­veu et rue de Ver­sailles et une ré­flexion se­ra me­née pour un re­grou­pe­ment sur Paul-Sou­vray ul­té­rieu­re­ment » notent les élus.

Ef­fec­tifs et pro­jets. Le groupe Jacques-Pré­vert compte 188 élèves ré­par­tis en 9 classes, dont trois en ma­ter­nelle qui au­ront cha­cune des pe­tits, grands et moyens. Soit une moyenne par classe de 21 à 22 élèves en ma­ter­nelle et 24 en élé­men­taire. Du cô­té des en­sei­gnants, outre le dé­part à la re­traite de Mar­tine Chi­vard (CE1), l’école ac­cueille quatre nou­veaux vi­sages : Ma­rion Le­coeur et Cla­ra Hébert en ma­ter­nelle, Aline Du­mon­delle (CP), Maud Ni­cole (CP-CE1). Auxi­liaires de vie sco­laire, Au­ré­lie Du­breuil et Nel­ly Brouard as­sis­te­ront six en­fants. « Nous bé­né­fi­cie­rons cette an­née et pour 3 ans, du dis­po­si­tif plus de maîtres que de classes, note le di­rec­teur Serge Ba­ba­rit. J’as­su­re­rai ce poste en in­ter­ve­nant tous les jours au­près des élèves du cycle 2, du CP au CE2, no­tam­ment au ni­veau des ma­thé­ma­tiques et de la lec­ture ». Har­mo­ni­sé au ni­veau du groupe, le pro­jet d’école se fe­ra en lien avec la ville et des in­ter­ve­nants ex­té­rieurs au­tour de l’image, du cirque, du jar­din.

Pour sa part, Claire Lau­tru se­ra à la tête de 206 élèves ré­par­tis en 11 classes dont deux ULIS (Uni­té lo­ca­li­sée pour l’in­clu­sion sco­laire) : 66 à la ma­ter­nelle Charles-Per­rault et 140 à l’élé­men­taire Paul-Sou­vray. « Notre équipe en­sei­gnante est stable, confie-t-elle. Pour ce qui est du pro­jet d’école, il a été éta­bli en co­hé­rence entre les deux struc­tures. Nous au­rons un par­te­na­riat avec la Mai­son de l’Image et le col­lège Brel, mais aus­si le pro­jet école et ci­né­ma ».

Can­tine. Sous la hou­lette de Ma­rie-Ch­ris­tine Cha­tel, les re­pas conti­nuent d’être as­su­rés par le res­tau­rant in­ter­com­mu­nal avec un ac­cent sur les cir­cuits courts, les pro­duits frais et de sai­son. « Le re­pas est aus­si un mo­ment édu­ca­tif et c’est pour­quoi nous avons du per­son­nel au­près des élèves avec en ma­ter­nelle un adulte par table de 8 » notent les élus. Sé­cu­ri­sa­tion. Le 22 août, dans le cadre des consignes na­tio­nales, une ren­contre a eu lieu avec la gen­dar­me­rie. « Il s’agit, en pre­mier lieu, d’évi­ter les in­tru­sions dans les écoles de per­sonnes ex­té­rieures non ha­bi­li­tées, avec no­tam­ment la fer­me­ture des portes pen­dant les heures de classe, et en li­mi­tant l’ac­cès des vé­hi­cules. Et d’autre part, tra­vailler sur la trans­mis­sion des in­for­ma­tions entre les éta­blis­se­ments sco­laires en cas de sou­ci. Cette sé­cu­ri­sa­tion est l’af­faire de tous et, dans le contexte ac­tuel, nous de­vons re­dou­bler la vi­gi­lance ». Vien­dront s’ajou­ter les exer­cices de confi­ne­ment.

Les élus avec le di­rec­teur du groupe Jacques-Pré­vert.

Claire Lau­tru as­su­re­ra la di­rec­tion com­mune de la ma­ter­nelle Charles-Per­rault et de l’élé­men­taire Paul-Sou­vray.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.