Un ani­ma­teur du centre de loi­sirs ra­conte son voyage au To­go

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

À la fin du sé­jour d’août, ils ont pas­sé une par­tie de l’après mi­di à l’ombre d’un arbre pour écou­ter les anec­dotes de l’un de leurs ani­ma­teurs re­ve­nu d’Afrique.

Au centre de loi­sirs de SaintC­lair-de-Ha­louze, les en­fants ont écou­té avec beau­coup d’in­té­rêt Si­mon Jen­vrin leur ra­con­ter son voyage au To­go, dans un vil­lage si­tué à une cin­quan­taine de ki­lo­mètres de la ca­pi­tale, Lo­mé.

« Je suis par­ti pour six se­maines afin de construire une école. On a construit une école en dur », ra­conte l’ani­ma­teur.

Étu­diant à Rennes, dans une école d’in­gé­nieurs, Si­mon Jen­vrin a par­ti­ci­pé à ce pro­jet avec une as­so­cia­tion nom­mée Échanges Afrique INSA.

Les yeux grands ou­verts, les en­fants l’ont écou­té sa­ge­ment, po­sant toutes sortes de ques­tions comme : « com­ment ils se brossent les dents ? » « Avec un bout de bois ef­fi­lo­ché »,a ré­pon­du Si­mon Jen­vrin.

Tout en ra­con­tant l’am­biance lors de son dé­part de ce vil­lage, Si­mon Jen­vrin ex­plique : « Quand nous sommes par­tis, on avait en­vie de pleu­rer. Ils m’ont ré­pon­du qu’il ne fal­lait pas, qu’il fal­lait res­ter fort. Ce­la fait par­tie de leur culture. D’ailleurs on s’était dit que nous n’avions pas en­ten­du un en­fant pleu­rer en plu­sieurs se­maines »

Grâce à ce type de re­tour d’ex­pé­rience, les en­fants ont sans doute pu s’in­ter­ro­ger sur une autre culture.

Une bonne ma­nière de les in­ci­ter à se ren­sei­gner sur l’autre avant de ju­ger trop vite ce qu’il y a de dif­fé­rent dans sa fa­çon de vivre.

Après cette jour­née, ils au­raient presque des le­çons à don­ner à cer­tains adultes…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.