Les Pas­quier : toute une gé­né­ra­tion de­puis 1890

L'Orne Combattante (FL) - - CONDÉ ET SON PAYS -

En 1900, au tout dé­but de l’ac­ti­vi­té Pas­quier, le ma­nège des au­to-tam­pon­neuses était en struc­ture bois. La piste et le grillage étaient seule­ment re­liés au cou­rant élec­trique par une tige d’ali­men­ta­tion.

« Nous sommes ori­gi­naires de Cher­bourg et nous in­ter­ve­nons sur toute la Nor­man­die. Ce­la fait vingt ans que la fa­mille anime cette ac­ti­vi­té sur Con­dé. »

Karl Pas­quier, 21 ans, qui de­puis son en­fance baigne dans ce mé­tier, rem­place ses pa­rents de­puis 7 ans à Con­dé-sur-Noi­reau. « Notre ma­nège est ac­ces­sible pour les jeunes à par­tir de 10 ans, pour les plus jeunes, nous conseillons l’ac­com­pa­gne­ment d’un pa­rent. »

Karl pour­suit : « Nous sommes une grande fa­mille, j’ai deux frères qui eux aus­si gèrent un ma­nège au­to- tam­pon­neuses et une at­trac­tion pour les jeunes en­fants, le reste de ma fa­mille tient des confi­se­ries », com­mente le jeune homme.

Avec l’aide d’une autre per­sonne, ils mettent deux jours pour le mon­tage de la struc­ture. « Je ne compte pas mes heures, c’est quand même 50 tonnes de ma­té­riels à trans­por­ter, mon­ter et dé­mon­ter. Je fais une moyenne de 10 mois de tour­nées avec des ho­raires d’ou­ver­ture al­lant de 14 h à en­vi­ron 2 h du ma­tin », sou­ligne Karl.

Karl Pas­quier confirme qu’il a peu de temps libre. « Je fais l’en­tre­tien du ma­té­riel, ce qui me de­mande une moyenne de 80 à 100 heures de tra­vail par se­maine. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.