Dis­pa­ri­tion de Do­mi­nique Rous­seau, an­cien maire de La Car­neille

Maire de 1995 à 2014, Do­mi­nique Rous­seau est dé­cé­dé, ven­dre­di 2 sep­tembre, à l’âge de 65 ans. Une foule im­mense est ve­nue lui rendre un der­nier hom­mage.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

La Car­neille.

Ori­gi­naire d’une pe­tite com­mune proche d’Alen­çon où il a vu le jour le 1er avril 1951, Do­mi­nique Rous­seau est ve­nu s’ins­tal­ler à La Car­neille dans les an­nées soixante-dix pour y fon­der une fa­mille avec son épouse qui lui a don­né trois gar­çons.

C’est en 1995 qu’il est en­tré au conseil mu­ni­ci­pal où, dès son élec­tion, il est de­ve­nu maire en suc­cé­dant à Jean-Louis Du­rand. Fonc­tion qu’il a oc­cu­pée jus­qu’en mars 2014 où il a dé­ci­dé de ne pas se re­pré­sen­ter.

Per­son­nage jo­vial, Do­mi­nique Rous­seau, a lais­sé der­rière lui le sou­ve­nir d’un homme proche de ses conci­toyens pour les­quels il s’est dé­me­né sans comp­ter tout au long de ses trois man­dats pour pré­ser­ver leur bien-être au sein de la com­mune.

Au cours de ses man­dats, Do­mi­nique Rous­seau a me­né quelques tra­vaux tels que la ré­ha­bi­li­ta­tion du pres­by­tère, l’amé­na­ge­ment de l’en­trée du bourg près de l’école et la salle des fêtes, l’ins­tal­la­tion d’une épi­ce­rie, le main­tien du res­tau­rant dé­pôt de jour­naux dans le bourg.

Son but était de rendre le dy­na­misme d’an­tan à La Car­neille.

Ain­si, dès que ce­la était pos­sible, il a fait ache­ter par la com­mune des bâ­ti­ments pour y ins­tal­ler des as­so­cia­tions à l’exemple du lo­cal Au bout des doigts pour les ar­tistes lo­caux.

Très at­ta­ché à la vie sco­laire

Très en­ga­gé éga­le­ment dans la vie sco­laire de par sa pro­fes­sion au sein d’éta­blis­se­ments spé­cia­li­sés, il a été le pré­cur­seur du Si­vos (syn­di­cat in­ter­com­mu­nal à vo­ca­tion sco­laire) de La Car­neille-Ron­feu­ge­rai-Les Tou­railles-Dur­cet-Lan­di­gou-Sain­teOp­por­tune, créé pour main­te­nir l’école en mi­lieu ru­ral. Il a as­su­ré la pré­si­dence ce Si­vos jus­qu’à la fin de son der­nier man­dat de maire. Il a ache­vé sa car­rière pro­fes­sion­nelle en qua­li­té de di­rec­teur de la mai­son d’en­fants à ca­rac­tère so­cial de Bou­cé, près d’Ar­gen­tan.

Une foule im­mense est ve­nue lui rendre un der­nier hom­mage, mar­di 6 sep­tembre, en l’église pa­rois­siale saint-Pierre qui était trop pe­tite pour ac­cueillir tout le monde. Outre une par­tie de ses conci­toyens, de nom­breux élus du sec­teur étaient pré­sents.

Cette in­hu­ma­tion s’est dé­rou­lée un an jour pour jour après sa der­nière ap­pa­ri­tion pu­blique dans sa com­mune d’adop­tion où, en 2015, il a joué le rôle de Syl­vère Bou­que­rel, maire de La Car­neille, pour la scène du bap­tême des cloches de l’église en 1923.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.