Nou­velles dé­cou­vertes à l’église de Mé­guillaume

L'Orne Combattante (FL) - - PUTANGES ET SON PAYS -

Après la res­tau­ra­tion réus­sie du pi­gnon est de la belle char­pente et de la cou­ver­ture, « grâce à nos ar­ti­sans lo­caux qua­li­fiés et aux bé­né­voles de l’as­so­cia­tion », les tra­vaux se pour­suivent à l’in­té­rieur de avec no­tam­ment des tra­vaux de ma­çon­ne­rie.

La ré­ou­ver­ture des 3 baies mé­dié­vales si­tuées dans le choeur – une grande baie cen­trale et deux baies étroites - en lan­cettes, est une opé­ra­tion dé­li­cate qui a été confiée à des spé­cia­listes de la conser­va­tion et de la res­tau­ra­tion de pein­tures mu­rales. Ceux-ci ont dé­jà tra­vaillé avec la DRAC de Bas­seNor­man­die no­tam­ment.

Em­ma­nuelle Ca­det la spé­cia­liste, confie : « Con­for­mé­ment à l’étude préa­lable de Lu­cy­na Gau­tier, ar­chi­tecte du pa­tri­moine, cette pre­mière cam­pagne de tra­vaux a per­mis de dé­ga­ger no­tam­ment la baie cen­trale qui pré­sente des dé­cors peints en faux ap­pa­reil de pierres, d’époque mé­dié­vale, sur fond de ba­di­geon de chaux, de cou­leur ocre rouge, ain­si qu’une ran­gée al­ter­née ocre rouge et blanc au­tour de l’ou­ver­ture. » (…)

« La baie étroite si­tuée à gauche pré­sente, elle, les mêmes dé­cors géo­mé­triques mais avec des mo­tifs de fleu­rettes, et mo­tifs en pointes ocre rouge tout au­tour de la baie. C’est très dé­co­ra­tif. »

De­puis le dé­but des tra­vaux dans l’église, les dé­cou­vertes ar­chéo­lo­giques se sont suc­cé­dé et «nous ont ré­ser­vé de très belles sur­prises, rap­pelle Pierre Chaix, pré­sident de l’as­so­cia­tion des Amis de Mé­guillaume qui en­chaîne : « Les pro­jets sont nom­breux pour l’église. Outre la messe de la saint Sé­bas­tien bien connue dans la ré­gion, et que nous comp­tons faire re­vivre, nous avons été contac­tés ré­cem­ment pour deux pro­jets de cir­cuits-ran­don­nées de dé­cou­verte du pa­tri­moine lo­cal, sur le mo­dèle de ce qui se fait dé­jà avec suc­cès dans le Cal­va­dos.

Pour cette pe­tite église très ru­rale, nous vou­lons aus­si mettre en va­leur no­tam­ment saint Sta­pin, saint gué­ris­seur pré­sent dans l’église, qui était in­vo­qué par les agri­cul­teurs au­tre­fois à Mé­guillaume pour fa­vo­ri­ser la lac­ta­tion des vaches ! »

De pour­suivre : « Ga­geons que cette belle aven­ture nous ré­ser­ve­ra en­core d’autres sur­prises et nous per­met­tra de conti­nuer de tis­ser des liens avec d’autres as­so­cia­tions lo­cales et de faire d’autres belles ren­contres. Nous avons un grand res­pect pour les ar­ti­sans et sou­hai­tons ac­cueillir tous ceux qui viennent dé­cou­vrir et ap­pré­cier le pa­tri­moine et les pay­sages de notre bo­cage. »

Lors des tra­vaux dans l’église.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.