Le maire de Ce­ri­sy en guerre contre les dé­pôts sau­vages

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Ce­ri­sy-Belle-Etoile.

Les dé­pôts sau­vages d’or­dures sont de plus en plus fré­quents aux abords des conte­neurs réservés au tri, au lieu-dit Les Loges, à Ce­ri­sy-Belle-Etoile, sur la dé­par­te­men­tale 18.

C’est en tout cas ce qu’a consta­té le maire, Alain Mau­ger, qui veut don­ner un coup d’ar­rêt à ces in­ci­vi­li­tés ré­pé­tées.

« Trop, c’est trop », souffle l’élu qui a dé­po­sé plainte au­près de la gen­dar­me­rie ce lun­di 19 sep­tembre « contre une per­sonne iden­ti­fiée ». Cet ha­bi­tant de Mont­se­cret s’était vu re­fu­ser la col­lecte de son sac dont le conte­nu était non conforme. « Il l’a donc dé­po­sé à Ce­ri­sy », sou­pire le maire.

Entre 35 et 450 € d’amende

Comme cette per­sonne peu scru­pu­leuse a eu la bonne idée de je­ter la lettre dans le sac en ques­tion, la mu­ni­ci­pa­li­té n’a pas eu de mal à le re­trou­ver. Les or­dures ont donc été re­dé­po­sées de­vant chez lui. Mais mer­cre­di 14 sep­tembre, elles étaient re­ve­nues. « La seule ré­ponse est la ver­ba­li­sa­tion. Il se­ra convo­qué en gen­dar­me­rie. L’amende coûte entre 35 et 450 € », tient à sou­li­gner Alain Mau­ger.

Mais ce der­nier n’est pas le seul à se li­vrer à de tels agis­se­ments. Des dé­chets en tout genre sont ré­gu­liè­re­ment dé­po­sés aux Loges, un en­droit dis­cret, éloi­gné des mai­sons. « Des pneus ont été en­tre­po­sés et même un ca­na­pé ». Aus­si, « toutes les per­sonnes que nous pour­rons iden­ti­fier se­ront ver­ba­li­sées », pré­vient le maire, d’au­tant plus que les ha­bi­tants du sec­teur ne peuvent pas dire qu’ils ne sont pas au cou­rant. « Nous avons en­voyé des cour­riers à Ce­ri­sy et dans les com­munes alen­tour », confie l’élu.

La guerre est dé­cla­rée aux in­ci­vi­li­tés. Alain Mau­ger en a marre que « l’em­ployé com­mu­nal passe 5 à 10 mi­nutes, chaque jour » à net­toyer le site. De plus, les en­com­brants doivent être em­me­nés par la com­mune à la dé­chet­te­rie de Ca­li­gny. « Nous avons autre chose à gé­rer que ça ! ».

M. M.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.