Où faire sport après l’in­cen­die ?

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Où les élèves du col­lège JeanMon­net de Flers vont-ils pour pra­ti­quer le sport ? De­puis qu’un in­cen­die a par­tiel­le­ment dé­truit, le 14 août, le gym­nase si­tué juste à cô­té de l’éta­blis­se­ment, son prin­ci­pal, Pascal Trous­sier, a dû trou­ver une so­lu­tion.

« Le gym­nase n’est vrai­ment pas uti­li­sable. Les ex­perts sont pas­sés, les as­su­reurs étu­dient le dos­sier. Je pense qu’il ne se­ra peut-être pas uti­li­sable du­rant deux ans », confie Pascal Trous­sier.

Dès lors, avec la ren­trée, le col­lège Jean-Mon­net de­vait ré­pondre à une ques­tion pra­tique : com­ment faire en sorte que les élèves ne soient pas pé­na­li­sés par cet in­cen­die et qu’ils puissent pra­ti­quer le sport nor­ma­le­ment ?

Alors qu’il cher­chait une so­lu­tion, Pascal Trous­sier a ob­ser­vé quelques marques de so­li­da­ri­té. « Tout le monde y met de la bonne vo­lon­té et cherche à nous ai­der : la mai­rie de Flers, qui est pro­prié­taire du gym­nase, le con­seil dé­par­te­men­tal de l’Orne, les maires de com­munes voi­sines, Flers Ag­glo, les pro­fes­seurs d’E.P.S. et mes col­lègues chefs d’éta­blis­se­ment…»

Ef­fec­ti­ve­ment, la so­li­da­ri­té per­met de trou­ver des so­lu­tions de sub­sti­tu­tion. « Pour pra­ti­quer l’Édu­ca­tion phy­sique et spor­tive, on nous prête des salles. Les élèves se sont ren­dus à La Lande-Pa­try, au do­jo du Ha­riel à Flers ou au gym­nase si­tué à cô­té du ly­cée Gué­hen­no. Plus tard, ils iront pro­ba­ble­ment à La Fer­riè­reaux-Étangs ». Si ces so­lu­tions montrent que la so­li­da­ri­té fonc­tionne bien, elles posent tout de même un pro­blème : le tran­sport et son coût. « Nous avons de­man­dé une étude au con­seil dé­par­te­men­tal. Par exemple, ils m’ont dit que quatre tran­sports pour La Lande-Pa­try, avec 40 élèves à chaque voyage, ce­la re­pré­sente un coût de 13 000 €. Pour al­ler près du ly­cée Gué­hen­no, c’est 60 € par tran­sport. Le con­seil dé­par­te­men­tal va s’adres­ser à l’as­su­rance », dé­taille Pascal Trous­sier.

Après les va­cances d’au­tomne, les élèves pour­ront pra­ti­quer la gym­nas­tique et le ten­nis de table dans l’an­cien ate­lier de la fi­lière Seg­pa qui est ac­tuel­le­ment en tra­vaux.

T.G.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.