Le Warm’Up Ca­fé : une ou­ver­ture at­ten­due !

Gé­rard Sa­moyeau et Yann Si­lo­ret, les pa­trons du Why Not, se lancent dans une nou­velle aven­ture. Le Warm’Up Ca­fé ou­vri­ra le 20 oc­tobre en centre-ville de Flers.

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Ce se­ra le plus grand bar de Flers ! Le Warm’Up Ca­fé, qui rem­place le bar Le Bi­zon, ac­cueille­ra ses pre­miers clients jeu­di 20 oc­tobre, rue de la Gare, en centre-ville de Flers.

A l’ori­gine de ce pro­jet : Gé­rard Sa­moyeau et Yann Si­lo­ret, à la tête du Why Not de­puis 7 ans, le club si­tué à quelques cen­taines de mètres de là, rue la Chaus­sée.

Entre baroque et ro­co­co

A un peu moins d’un mois de la soi­rée d’inau­gu­ra­tion, il y a en­core pas mal de tra­vail ! Les deux pa­trons, ac­com­pa­gnés de Ma­rieke, que les clients re­trou­ve­ront der­rière le bar, n’hé­sitent pas à mettre la main à la pâte pour trans­for­mer le lieu.

« Nous avons ache­té dé­but juillet. Les gros tra­vaux ont com­men­cé il y a une se­maine », confie Gé­rard Sa­moyeau. Un pin­ceau à la main, Ma­rieke est oc­cu­pée à la dé­co­ra­tion der­rière le comp­toir. Yann est dans l’ar­rière-salle, en­tiè­re­ment vide. Il s’af­faire à net­toyer les plinthes au mi­lieu de la pous­sière et d’ou­tils po­sés ça et là.

Tout va chan­ger ! « Il n’y a que le comp­toir que nous al­lons gar­der », sou­rit l’équipe, pleine de mo­ti­va­tion. Dé­jà, la fa­çade s’est re­faite une beau­té. A l’in­té­rieur, les murs vont être re­peints, la mo­quette se­ra chan­gée et le mo­bi­lier se­ra rem­pla­cé. Fi­ni les tristes sièges de bar, place aux fau­teuils ba­roques, aux ta­bou­rets co­lo­rés et aux tables basses as­sor­ties.

« Nous vou­lons faire une am­biance ro­co­co », dé­voile Yann Si­lo­ret. L’es­pace de 250 m2 se­ra en­tiè­re­ment re­pen­sé. La salle de billard se trans­for­me­ra en un en­droit « co­coo­ning » avec des places as­sises. Cer­tains jeux se­ront tou­te­fois conser­vés comme le ba­by-foot, un billard et les flé­chettes. Les pa­trons vont éga­le­ment gar­der la scène pour ac­cueillir DJ et groupes de mu­sique lo­caux. « Nous al­lons es­sayer de trou­ver des ins­tru­ments et un mi­cro pour les mettre à la dis­po­si­tion des clients… », sou­ligne Yann.

« Pour faire la fête et s’écla­ter »

En tout cas, ce que veut l’équipe, c’est faire du Warm’Up Ca­fé « un en­droit convi­vial, pour faire la fête et s’écla­ter. Les gens s’en­nuient et ont en­vie de se dé­tendre. Nous, les pre­miers », in­siste Yann. Et Gé­rard d’ajou­ter, « nous vou­lions un lieu pour le dé­but de soi­rée. Nous n’ar­ri­vions plus à trou­ver d’en­droits qui nous cor­res­pon­daient. Nous nous sommes ren­sei­gnés à Caen mais il y a trop de concur­rence… Puis nous sommes bien à Flers ».

Le Warm’Up Ca­fé se­ra ou­vert les mer­cre­dis, jeu­dis, ven­dre­dis, sa­me­dis et veilles de jours fé­riés, de 17 heures à 2 heures. Pour ani­mer les soi­rées, l’équipe a dé­jà plu­sieurs pistes et no­tam­ment des ren­dez-vous à thème. Elle songe à faire « un jeu­di apé­ro fran­çais » : « le verre s’ac­com­pa­gne­rait de fro­mage et le per­son­nel por­te­rait des bé­rets », ima­gine Gé­rard. Et pour­quoi pas une am­biance fe­ria, le mer­cre­di, avec des ta­pas ? « On ver­ra aus­si en fonc­tion des en­vies de la clien­tèle », pré­cise Ma­rieke.

Cô­té consom­ma­tions, le Warm’Up Ca­fé pro­po­se­ra des cock­tails, du vin, du cham­pagne, un choix im­por­tant de bières, à la pres­sion ou à la bou­teille… et des bois­sons sans al­cool, bien sûr. « Une consom­ma­tion don­ne­ra lieu à une en­trée au Why Not », an­nonce Gé­rard.

Inau­gu­ra­tion le 20 oc­tobre avec Ré­gine

Les clients pour­ront pro­fi­ter de l’en­droit dès le jeu­di 20 oc­tobre et la soi­rée d’inau­gu­ra­tion qui se fe­ra en pré­sence de Ré­gine, la cé­lèbre chan­teuse de ca­ba­ret. Pour ceux qui n’au­raient pas d’in­vi­ta­tion, pas de pa­nique, ex­cep­tion­nel­le­ment pour son ou­ver­ture, le bar se­ra ou­vert tous les jours pen­dant les va­cances d’au­tomne ! Comme pour le club, l’en­trée du Warm’Up Ca­fé se­ra sé­lec­tive pour le confort de la clien­tèle.

« Nous avons hâte que ça ouvre, de faire plai­sir aux gens et de les ser­vir », s’im­pa­tiente Yann qui s’oc­cu­pe­ra da­van­tage du bar avec Ma­rieke tan­dis que Gé­rard se­ra au Why Not à par­tir de mi­nuit. A no­ter que rien ne change au club qui, cette sai­son en­core, va conti­nuer de sur­prendre sa clien­tèle. D’ailleurs, le jour de l’inau­gu­ra­tion, une soi­rée étu­diante pour le 4L Tro­phy est pré­vue.

« Le Warm’Up Ca­fé de­vien­dra le pré­li­mi­naire de vos soi­rées », concluent les trois as­so­ciés.

C’est un peu un re­tour aux sources pour cette équipe qui avait ou­vert le Why Not Ca­fé, rue de La Boule, à Flers, en 2006, avant de re­prendre la dis­co­thèque du centre-ville.

M. M.

Pour suivre l’ac­tua­li­té du Warm’Up Ca­fé, ren­dez­vous sur la page Fa­ce­book « Warm’Up Ca­fé Flers ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.