L’En­fant et les Sor­ti­lèges : un chef-d’oeuvre de fan­tai­sie ly­rique !

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Le 34e « Sep­tembre mu­si­cal de l’Orne » pro­pose son concert an­nuel : « L’En­fant et les Sor­ti­lèges », un opé­ra de Mau­rice Ra­vel. Fée­rique, mé­lan­co­lique et drôle. À ne pas ra­ter !

Le Fo­rum de Flers ac­cueille, le sa­me­di 24 sep­tembre, « L’En­fant et les Sor­ti­lèges » de Mau­rice Ra­vel, par Le choeur de chambre Uni­kan­ti et le choeur d’en­fants de la Maî­trise des Hauts-deSeine (choeur d’en­fants de l’Opé­ra na­tio­nal de Pa­ris), qui se­ront ac­com­pa­gnés par l’En­semble Ins­tru­men­tal des Hautsde-Seine.

Mul­ti­tude de genres mu­si­caux

« L’En­fant et les sor­ti­lèges » se si­tue entre la fable et le conte fan­tas­tique. Cette fan­tai­sie ly­rique ra­conte l’his­toire d’un pe­tit gar­çon pu­ni par sa ma­man parce qu’il ne veut pas faire ses devoirs. Une fois seul dans sa chambre, les ob­jets s’animent et se dé­chaînent contre lui. La ma­gie se trans­forme en cau­che­mar pour le pe­tit gar­çon ca­pri­cieux. Une fois dans son jar­din, les sor­ti­lèges conti­nuent de l’ac­ca­bler sous les traits ani­més des ani­maux et des vé­gé­taux. Et c’est fi­na­le­ment grâce à sa bon­té vis-à-vis d’un écu­reuil dont il a soi­gné la pâte bles­sée, que le reste des ani­maux fi­nit par conso­ler et ra­me­ner l’En­fant ter­ro­ri­sé à sa ma­man.

Cette oeuvre est née de la col­la­bo­ra­tion entre le com­po­si­teur Mau­rice Ra­vel (1875-1937) et la femme de lettres Co­lette (1873-1954), au­teur du li­vret. C’est une suc­ces­sion de ta­bleaux in­dé­pen­dants mê­lant une mul­ti­tude de genres mu­si­caux, du jazz au fox-trot en pas­sant par un rag­time, une pol­ka, un duo miau­lé, une valse et, en conclu­sion, un cho­ral sa­cré. Plus proche des ac­tuelles co­mé­dies mu­si­cales que d’un opé­ra, « L’En­fant et les Sor­ti­lèges » est une oeuvre sans équi­valent dans le ré­per­toire ra­vé­lien. Il ex­prime la sen­si­bi­li­té du com­po­si­teur en même temps que son goût pour la fée­rie.

Choeur d’en­fants le plus im­por­tant de France

Aus­si connue sous l’en­ti­té « Choeur d’en­fants de l’Opé­ra Na­tio­nal de Pa­ris », la Maî­trise des Hauts-de-Seine est une as­so­cia­tion de for­ma­tion au chant cho­ral d’ex­cel­lence pour les jeunes de 5 à 25 ans, re­cru­tés chaque an­née sur au­di­tion. Cette for­ma­tion, de par sa gra­tui­té, se veut ac­ces­sible à chaque en­fant, quel que soit son mi­lieu so­cial. Elle s’im­pose comme la maî­trise la plus im­por­tante de France, avec près de 500 en­fants chan­teurs qui se pro­duisent en moyenne 200 fois par an sur les plus belles scènes de France, de la salle Pleyel à l’Opé­ra Bas­tille ou Gar­nier…

Le 24 sep­tembre, à 20 h 30, au Fo­rum de Flers, 9, rue du Col­lège. Ta­rifs : de 12,80 € à 13, 80 €. Ré­ser­va­tion au 02 33 26 99 99.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.