Et si vous de­ve­niez « Su­per Ma­mie de l’Orne » ?

Le 16 oc­tobre pro­chain, le ca­si­no de Ba­gnoles ac­cueille­ra l’élec­tion de la « Su­per Ma­mie de l’Orne » pour la­quelle les ins­crip­tions sont tou­jours pos­sibles. Dans la salle se­ra pré­sente Ma­ry-Ange Bou­teiller, Su­per Ma­mie Nor­man­die 2015, qui est na­tive de l’

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Créé voi­là 20 ans par Fa­bienne Ol­lier « pour va­lo­ri­ser la trans­mis­sion et les so­li­da­ri­tés in­ter­gé­né­ra­tion­nelles », ce concours, sans li­mite d’âge, vient ré­com­pen­ser une ma­mie dévouée et dy­na­mique, qui s’in­ves­tit pour les autres et pos­sède un ta­lent (ar­tis­tique ou spor­tif par exemple). De­puis plu­sieurs se­maines dé­jà, un ap­pel à can­di­da­tures a été lan­cé dans tout le dé­par­te­ment pour cette élec­tion qui consa­cre­ra la Su­per Ma­mie de l’Orne 2016.

A Ba­gnoles, l’après-mi­di se­ra pré­sen­té par la créa­trice du concours avec trois sé­quences qua­li­fi­ca­tives de trois mi­nutes. Les élèves de Ma­nue­la Che­va­lier se­ront éga­le­ment sur scène pour un spec­tacle de chant. Et c’est vers 17 h 15 que le ju­ry ren­dra son ver­dict pour dé­si­gner la su­per ma­mie or­naise et sa sup­pléante.

Une grande spor­tive

Ce jour-là, dans la salle, Ma­ry-Ange Bou­teiller re­vi­vra sans doute ce qu’elle a el­le­même vé­cu le 4 oc­tobre 2015, à Ouis­tre­ham, lors­qu’elle a été élue à 66 ans « Su­per Ma­mie Nor­man­die ». « J’en­cou­rage vi­ve­ment les ma­mies de l’Orne à s’ins­crire car c’est une belle ex­pé­rience hu­maine » confie-telle au té­lé­phone. Si elle ha­bite Her­man­ville-sur-Mer dans le Cal­va­dos avec son ma­ri An­dré de­puis 2012, Ma­ry-Ange est en fait or­naise de nais­sance. « Je suis na­tive de Saint-Loyer-desC­hamps, près d’Ar­gen­tan où mes pa­rents te­naient un ca­fé et étaient dé­po­si­taires du Jour­nal de l’Orne. A 20 ans, je suis par­tie sur Pa­ris où j’ai tra­vaillé 43 ans en mi­lieu hos­pi­ta­lier ». Ma­riée, elle au­ra deux en­fants et deux pe­tits-en­fants.

Outre son mé­tier au ser­vice des ma­lades, Ma­ry-Ange fe­ra éga­le­ment preuve d’al­truisme en étant 20 ans présidente de l’as­so­cia­tion spor­tive d’un hô­pi­tal en ré­gion pa­ri­sienne. Car notre ma­mie nor­mande est une grande spor­tive, et au­jourd’hui en­core. « Je fais du ten­nis, de l’aqua­gym, de la marche, mais aus­si de la danse coun­try ». Elle par­tage aus­si la pas­sion de la mo­to avec son ma­ri.

Porte-pa­role

Ma­ry-Ange est aus­si très proche de sa pe­tite-fille Ju­liette, 12 ans, lour­de­ment han­di­ca­pée. Pour elle, le fait de s’ins­crire au concours a été aus­si une op­por­tu­ni­té. « Les va­leurs qu’il vé­hi­cule me plaisent. De­puis mon élec­tion comme Su­per Ma­mie Nor­man­die, mon agen­da est tou­jours plein. J’ai été in­vi­tée à de nom­breuses ma­ni­fes­ta­tions comme l’élec­tion de Mis­ter élé­gance à Luc-sur-Mer, la se­maine aca­dienne à Cour­seulles, et je suis pres­sen­tie pour être la mar­raine du pro­chain Té­lé­thon à Yve­tot en dé­cembre. Pour moi, le fait de por­ter l’écharpe de Su­per Ma­mie ce n’est pas pour pa­va­ner, mais c’est l’oc­ca­sion de me faire la porte-pa­role de la cause du han­di­cap, pour pas­ser des mes­sages ».

Si elle n’a pas dé­cro­ché le titre su­prême de Su­per Ma­mie France en juin der­nier, notre sym­pa­thique sexa­gé­naire a pu bé­né­fi­cier d’une se­maine de va­cances à La Pal­myre avec les 12 autres can­di­dates et l’équipe du co­mi­té. « Une se­maine d’en­fer, ra­conte Ma­ry-Ange. C’est une grande fa­mille for­mi­dable. Pour l’élec­tion à Ba­gnoles, je conseille aux can­di­dates de ve­nir avec un maxi­mum de sup­por­ters, avec des ban­de­roles, des tee-shirts, pour mettre l’am­biance ». En ef­fet, il ne faut pas ou­blier que le pu­blic est aus­si in­vi­té à don­ner son avis. Mi­chel Mo­ri­ceau Ren­dez-vous di­manche 16 oc­tobre, 14 h 30, au ca­si­no de Ba­gnoles-del’Orne-Nor­man­die. En­trée gra­tuite. Can­di­da­tures : ins­crip­tions gra­tuites jus­qu’au 30 sep­tembre, Co­mi­té Su­per Ma­mie France 03.44.57.94.94, co­mi­te­su­per­ma­mie@wa­na­doo.fr, www. su­per­ma­mie.com.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.