Les pros échangent avec les pa­tients

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NORMANDE -

Jeu­di 15 sep­tembre à la salle cultu­relle de Pont-d’Ouilly, il y avait une soi­rée d’in­for­ma­tion consa­crée aux ma­la­dies chro­niques : dia­bète, obé­si­té et ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires.

La soi­rée d’in­for­ma­tion sur les ma­la­dies chro­niques était ani­mée par les doc­teurs Alix, Bo­quet et Gué­rin ain­si que Chey­rade, Du­bois, Ma­rie, Thi­boust, Ver­baere, Mau­rin (phar­ma­cien, dié­té­ti­cienne, in­fir­miers, psy­cho­logue, ani­ma­teur spor­tif) c’es­tà-dire l’en­semble des ac­teurs du do­maine san­té de Pont-d’Ouilly. Ils étaient là pour ai­der les pa­tients à se prendre en charge et à dé­clen­cher chez eux le pe­tit chan­ge­ment qui va en­traî­ner une grande dif­fé­rence.

Créée en 2012, l’Es­pace Ré­gio­nal d’Édu­ca­tion Thé­ra­peu­tique a pour ef­fet de pro­mou­voir et dé­ve­lop­per la pra­tique de l’édu­ca­tion thé­ra­peu­tique sur le ter­ri­toire bas-nor­mand. Il doit fa­vo­ri­ser l’ac­cès pour les pa­tients at­teints d’une ma­la­die ch­ro­nique (dia­bète, obé­si­té, ma­la­die car­dio, in­suf­fi­sance car­diaque) à une offre d’édu­ca­tion thé­ra­peu­tique et ain­si of­frir une li­si­bi­li­té au­près des pro­fes­sion­nels de san­té.

Dif­fé­rents ate­liers thé­ma­tiques pré­vus

Les prin­ci­paux su­jets abor­dés ont été l’ali­men­ta­tion, la connais­sance des ma­la­dies du mé­ta­bo­lisme, la sen­si­bi­li­sa­tion à l’ac­ti­vi­té phy­sique. Dif­fé­rents ate­liers d’édu­ca­tion thé­ma­tiques sont pré­vus.

Pour le dia­bète, ce se­ra à par­tir du 29 sep­tembre à la salle de la mai­rie de Pont-d’Ouilly, dès 14 h 30.

Pour le car­dio­vas­cu­laire, à par­tir du 17 oc­tobre, à la salle de la mai­rie de Pont-d’Ouilly, dès 14 h, et pour la sur­charge pon­dé­rale à par­tir du 4 no­vembre, à la salle de la mai­rie de Pontd’Ouilly, à par­tir de 14 h.

Les pro­fes­sion­nels de san­té se sont adres­sés à une as­sem­blée at­ten­tive mais en nombre res­treint, en des­sous des es­pé­rances de l’Eret au vu de des ef­forts de com­mu­ni­ca­tion.

Il y avait seule­ment une ving­taine de per­sonnes pré­sentes.

La soi­rée s’est clô­tu­rée au­tour d’une bois­son chaude et d’échanges avec les dif­fé­rents in­ter­lo­cu­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.