Le job de Benoît Ma­ckie­wicz en Suisse-nor­mande

Ouilly­pon­tain de­puis à peine un an, le Rouen­nais Benoît Ma­ckie­wicz, a dé­ci­dé de tout pla­quer pour de­ve­nir guide de ran­don­née en Suisse-nor­mande.

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Ori­gi­naire de Bon­se­cours, dans la ban­lieue de Rouen, où il est né voi­ci 38 ans, Benoît Ma­ckie­wicz, pas­sion­né de VTT qu’il pra­tique en ran­don­née et en com­pé­ti­tion, a dé­ci­dé de se lan­cer dans une nou­velle ac­ti­vi­té : être guide de ran­don­née VTT et pé­destre en Suisse-nor­mande.

Pré­sident du club VTT Val­lée de Seine de­puis 9 ans, il avait pour pro­jet de dé­ve­lop­per et ani­mer un site VTT-FFC (fé­dé­ra­tion fran­çaise de cy­clisme) au sein de la mé­tro­pole de Rouen en op­tant pour le sta­tut d’au­toen­tre­pre­neur fin 2014.

Ce pro­jet n’ayant pas abou­ti, il a dé­ci­dé de quit­ter la ré­gion rouen­naise et de ve­nir s’ins­tal­ler à Pont-d’Ouilly, com­mune qu’il a découverte il y a quelques an­nées, à l’oc­ca­sion de sé­jours à VTT et en ca­noë-kayak, ayant aus­si pra­ti­qué l’ac­ti­vi­té nau­tique dans le club de Bel­beuf.

« Je suis sou­vent ve­nu dis­pu­ter des com­pé­ti­tions sur le bas­sin de la Po­te­rie à Pont-d’Ouilly. Après l’ar­rêt du Kayak, j’ai choi­si le VTT et je suis re­ve­nu ré­gu­liè­re­ment ici, une à deux fois par an, pour dis­pu­ter le Raid Xtrême Nor­man­die et la VTT-VLM à Athis. J’ai dé­cou­vert que la ré­gion était as­sez val­lon­née et of­frait de beaux par­cours à VTT. Suite à l’aban­don du pro­jet du site VTT de Rouen, j’ai ven­du mon ap­par­te­ment de Bon­se­cours pour ache­ter une mai­son à Pont-d’Ouilly. Le ha­sard a vou­lu que j’ha­bite juste en face de la ca­serne des pom­piers. C’est ain­si que j’ai in­té­gré le centre de se­cours pour de­ve­nir pom­pier vo­lon­taire. »

De­puis son ins­tal­la­tion à Pont-d’Ouilly en oc­tobre 2015, Benoît Ma­ckie­wicz s’est pen­ché de plus près sur l’es­pace VTT-FFC Suisse-nor­mande pour créer son ac­ti­vi­té guide de ran­don­née VTT et pé­destre.

Prendre un guide n’est pas un ré­flexe

« L’avan­tage que j’ai trou­vé ici, c’est que les cir­cuits exis­taient dé­jà. L’in­té­rêt de choi­sir un guide c’est de pou­voir al­ler hors des sen­tiers bat­tus en toute sé­cu­ri­té. Ce­la re­vêt aus­si un as­pect cultu­rel. Je pro­pose les sites proches à vi­si­ter aux abords des par­cours et comme je suis sa­peur­pom­pier, je peux in­ter­ve­nir très ra­pi­de­ment en cas de pé­pin. Je pro­pose mes ser­vices aux spor­tifs, mais aus­si aux per­sonnes qui le sont moins et qui veulent seule­ment se pro­me­ner à un rythme plus lent. Pour le mo­ment, les gens n’ont pas en­core le ré­flexe de prendre un guide pour ce genre de ran­don­née que ce soit à vé­lo ou à pied. Con­nais­sant le sec­teur, il y a aus­si la pos­si­bi­li­té de prendre des rac­cour­cis si les ran­don­neurs le sou­haitent. Le but, c’est de gui­der les per­sonnes, en res­tant grou­pé du dé­but à la fin. Ce ser­vice s’adresse à tous, y com­pris aux sco­laires. »

Benoît Ma­ckie­wicz sou­haite pro­po­ser pro­chai­ne­ment des ran­don­nées à thème aux tou­ristes qui viennent dé­cou­vrir la ré­gion. C’est ain­si qu’il a dé­jà dans ses ba­gages, le cir­cuit des 3-Cha­pelles à Thu­ry-Har­court et ce­lui des pro­duits du ter­roir, à Saint-Rémy-sur-Orne.

20 per­sonnes maxi

« La Suisse-nor­mande a une to­po­gra­phie très val­lon­née. Mon ob­jec­tif c’est aus­si de pré­ve­nir que les par­cours com­portent des pas­sages dif­fi­ciles et que cer­tains ran­don­neurs pour­raient ren­con­trer des dif­fi­cul­tés par en­droits. Tout dé­pend du pu­blic que vous avez, si ce sont des spor­tifs confir­més, les risques sont moindres. La dif­fé­rence entre le VTT et la ran­don­née pé­destre c’est qu’à pied, vous n’avez pas l’as­pect mé­ca­nique à gé­rer. »

Afin d’étof­fer son offre, Benoît Ma­ckie­wicz suit ac­tuel­le­ment une for­ma­tion en BPJEPS (bre­vet pro­fes­sion­nel de la jeunesse, de l’éducation po­pu­laire et du sport) avec men­tion VTT. Il est éga­le­ment ti­tu­laire du di­plôme de mo­ni­teur fé­dé­ral de cy­clisme FFC (le BF2).

Le guide de ran­don­née pro­pose ses ser­vices ta­ri­fés pour des groupes jus­qu’à 20 per­sonnes maxi­mum, tant à VTT qu’à pied. Les per­sonnes qui sou­haitent louer ses ser­vices peuvent le contac­ter au 06.83.42.17.71 ou par e-mail : ben.mack@free.fr

Guy Val­lée

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.