Ray­mond Tré­hard : 33 000 km dans les mol­lets en 2016

Agé de 62 ans, Ray­mond Tré­hard, Saint-Pa­tri­cien de nais­sance par­court chaque se­maine 500 km à vé­lo. Cet an­cien cou­reur à pieds pra­tique cette dis­ci­pline avec pas­sion de­puis 5 ans.

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS -

Quand nous avons ren­con­tré de sym­pa­thique et aty­pique spor­tif sexa­gé­naire fin no­vembre der­nier, il to­ta­li­sait pas moins de 31 000 km à deux-roues de­puis le 1er jan­vier.

A rai­son d’en­vi­ron 4 h de vé­lo par jour et une moyenne de 500 ki­lo­mètres par se­maine, il de­vrait ter­mi­ner l’an­née 2016 avec 33 000 km dans les mol­lets : ce que bon nombre d’entre nous ne par­cou­rons même pas en voi­ture !

Pour­tant au dé­part, et jus­qu’en 2011, c’est plu­tôt la course à pied qui a pas­sion­né Ray­mond pen­dant 20 ans.

A tel point qu’il a par­ti­ci­pé à 43 ma­ra­thons et en a même cou­ru trois le même mois en 1995, ce qui n’est pas ano­din puis­qu’un seul ma­ra­thon (42,195 km) de­mande dé­jà une pré­pa­ra­tion de plu­sieurs se­maines or­di­nai­re­ment.

Il avait dé­ci­dé d’ar­rê­ter de cou­rir le jour où il n’ar­ri­ve­rait plus à ef­fec­tuer les fa­meux 42,195 km en moins de 3 heures. C’est la rai­son pour la­quelle, de­puis 2011, il s’est mis au vé­lo. « Il y en a qui passe leur temps de­vant la té­lé­vi­sion, mois, je pé­dale ! Cha­cun ses loi­sirs ».

Sa pas­sion ne nuit pas à son épouse qui a ses propres loi­sirs, mais à qui il ar­rive de l’ac­com­pa­gner… en le sui­vant en cam­ping­car ! « J’ai même per­du 11 kg la pre­mière an­née en me por­tant par­fai­te­ment bien ! »

Il ar­rive à Ray­mond de par­ti­ci­per à des sor­ties de cy­clo­tou­risme comme par exemple le fa­meux, Ba­gnoles-de-l’Orne – Le Mont Saint Mi­chel. Mais c’est pour lui un « amuse jambes » car il a dé­jà re­lié Bil­bao, au Nord de l’Es­pagne, à Bor­deaux (600 kms) en fran­chis­sant six cols qu’il passe sans po­ser les fesses sur la selle.

Plus fort en­core, les 2 800 km que consti­tue le Tour de France or­ga­ni­sé par la Fé­dé­ra­tion Fran­çaise de Cy­clo­tou­risme et ses 41 cols ! Le Fer­tois est aus­si pré­sent pour la Se­maine fé­dé­rale et ses 1 040 km et la Dia­go­nale BrestPer­pi­gnan pour la­quelle il par­court 250 km pour se rendre de chez lui à Brest, et les 1 050 km de par­cours entre le dé­part et l’ar­ri­vée. Pour Ray­mond, sa plus belle « ba­lade » reste le tour de France com­plet soit 5 080 km en 28 jours. Il a pour ça pé­da­ler 180 km par jour, pas­ser 51 cols sous une tem­pé­ra­ture pou­vant grim­per jus­qu’à 40° quand il a fran­chi les Py­ré­nées.

Sa pas­sion l’a ame­né à se rendre en Chine afin de ten­ter les 1 200 km qui re­lient Pé­kin à Shan­gaï. Mais il a été stop­pé par la po­lice qui l’a em­me­né au poste où il a été li­bé­ré 2 heures plus tard par ses col­lègues cy­clistes.

Pour le mo­ment en pleine forme, Ray­mond Tré­hard est heu­reux sur son vé­lo qu’il compte bien che­vau­cher le plus long­temps pos­sible. Il en­vi­sage de re­faire le tour de France cy­clo­tou­risme en 2017. Si vous le croi­sez sur son vé­lo, dans sa te­nue bleue et blanche, faite lui un signe et en­voyez-lui un « Al­lez Ray­mond » pour le sa­luer !

Cou­reur à pied Cy­clo­tou­risme Garde à vue en Chine

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.