33 dé­lé­gués pour la nou­velle in­ter­com

L'Orne Combattante (FL) - - PUTANGES -

Dans quelques jours, la Cdc du Val d’Orne va ac­cueillir 7 nou­velles com­munes. Une réor­ga­ni­sa­tion est en cours afin d’ac­cueillir au mieux ces nou­veaux ar­ri­vants. No­tam­ment en dé­ci­dant le nombre de dé­lé­gués que comp­te­ra la nou­velle struc­ture in­ter­com­mu­nale.

Au 1er jan­vier 2017, la Cdc du Val d’Orne comp­te­ra 7 com­munes sup­plé­men­taires, ve­nues de la fu­ture ex-Cdc du Pays de Briouze. Dans ce cadre, plu­sieurs op­tions, dont une dite de « droit com­mun » ap­pli­cable par dé­faut, ont été pré­sen­tées aux conseillers com­mu­nau­taires lors de la réunion qui s’est dé­rou­lée à Giel-Cour­teilles, jeu­di 15 dé­cembre.

Des ga­gnants, des per­dants

Des op­tions qui fai­saient va­rier le nombre de dé­lé­gués de cha­cune des com­munes, avec plus ou moins de re­pré­sen­ta­ti­vi­té. Des pertes de dé­lé­gués dans tous les cas, mais plus im­por­tantes pour Pu­tanges dans cer­tains, et pour les « com­munes moyennes » que sont Ba­zoches-au-Houlme, Giel-Cour­teilles, Sainte-Ho­no­rine-la-Guillaume, Saint-Hi­lai­rede-Briouze, Ha­blo­ville, Neu­vyau-Houlme, Mé­nil-Her­mei ou Saint-An­dré-de-Briouze dans d’autres.

« Lais­ser des dé­lé­gués sur le bord de la route »

Un long dé­bat s’est donc ins­tau­ré entre les par­ti­sans d’un Pu­tanges-le-Lac fort contre d’autres qui sou­hai­taient dé­fendre la pré­sence de leurs com­munes dites moyennes au sein de la Cdc. « Alors que l’on parle de ras­sem­ble­ment, ça me dé­range que l’on laisse des dé­lé­gués sur le bord du che­min à mi­man­dat », a sou­le­vé Mi­chel Pe­tit, maire de Giel-Cour­teilles. Un avis par­ta­gé par l’en­semble de l’as­sem­blée, puisque dans tous les cas de fi­gure, plu­sieurs dé­lé­gués ne se­ront plus pré­sents en jan­vier pro­chain au sein de la Cdc.

Ques­tion de Vic­tor Bel­lan­ger, maire d’Ha­blo­ville : « est-ce que le maire reste dé­lé­gué obli­ga­toi­re­ment ? Est-ce que ça ne peut pas être quel­qu’un d’autre ? ». Ré­ponse de Mo­nique Gui­bout : « ça ne pose au­cun pro­blème que la com­mune soit re­pré­sen­tée par d’autres conseillers que le maire. »

Vote à bul­le­tin se­cret

Pour ter­mi­ner, un vote à bul­le­tin se­cret a été or­ga­ni­sé. La ver­sion « droit com­mun » a ob­te­nu la ma­jo­ri­té avec 16 des 26 voix.

Pu­tanges-le-Lac au­ra 13 sièges ; Ba­zoches-au-Houlme, 3 sièges ; Giel-Cour­teilles et Sainte-Ho­no­rine-la-Guillaume, 2 sièges ; Saint-Hi­laire-de-Briouze, Ha­blo­ville, Neu­vy-au-Houlme, Mé­nil-Her­mei, Saint-An­dré-deB­riouze, Mé­nil-Gon­douin, Cra­mé­nil, Champ­ce­rie, Fa­ve­rolles, Li­gnou, Mon­treuil-au-Houlme, Les Yve­teaux et Mé­nil-Vin, 1 siège.

Com­bien de vice-pré­si­dents ?

Le pre­mier conseil communautaire nou­velle ver­sion se tien­dra le jeu­di 5 jan­vier. C’est à ce mo­ment-là que les conseillers dé­ci­de­ront du nombre de vice-pré­si­dents, sa­chant qu’il se­ra li­mi­té à 7. « Au­jourd’hui, il est de 3 et pour­rait pas­ser à 5 pour ac­cueillir les nou­velles com­munes is­sues de la Cdc de Briouze », a ex­pli­qué Mo­nique Gui­bout, pré­si­dente de la Cdc du Val d’Orne. Et faire pas­ser le bu­reau de 11 à 13 membres. « Je suis éton­né que l’on ne re­vote pas pour tout : pré­sident, vice-pré­sident… », a re­le­vé un des dé­lé­gués. « En cas de fu­sion, comme dans le cas d’Ar­gen­tan In­ter­com, il faut re­vo­ter ; dans le nôtre, c’est une ex­ten­sion, on ne re­vote pas. »

École Notre-Dame/ Saint-Louis.

Un pro­jet de conven­tion entre la Cdc du Val d’Orne a été pro­po­sé aux dé­lé­gués. Il a été ap­prou­vé à l’ex­cep­tion de deux pa­ra­graphes. « Nous nous ré­fé­rons à ce qui existe au­jourd’hui avec l’école Sainte-Thé­rèse de Pu­tanges », a ex­pli­qué Serge Clé­rem­baux. Ain­si, la Cdc ne par­ti­ci­pe­ra pas aux frais de res­tau­ra­tion à sur la base de 0,80 € par en­fant, tout comme elle ne gé­re­ra pas le re­nou­vel­le­ment de ma­té­riel comme pro­po­sé par l’école pri­vée de Briouze.

PLSA.

La com­mis­sion d’ap­pel d’offres s’est réunie le 28 no­vembre en pré­sence du maître d’oeuvre et de la Sche­ma afin d’ou­vrir les plis ré­cep­tion­nés pour les tra­vaux de construc­tion du PSLA. « Une cin­quan­taine d’ar­ti­sans a dé­po­sé leurs offres. » À no­ter que les sièges de ces en­tre­prises sont es­sen­tiel­le­ment ba­sés sur l’Orne et le Cal­va­dos. Le ré­sul­tat de­vait être connu le 19 dé­cembre.

Ac­qui­si­tion de

Dans le cadre de la créa­tion du PSLA, une par­celle de 100 m2 se­ra ac­quise au­près de la com­mune de Pu­tanges-leLac « afin de fi­na­li­ser l’amé­na­ge­ment des places de par­king », a ex­pli­qué Sé­bas­tien Le­roux, maire de Pu­tan­gesle-Lac. Cette né­go­cia­tion se­ra dis­cu­tée lors du conseil municipal qui se dé­rou­le­ra le mar­di 20 dé­cembre.

Re­pas.

Les ta­rifs des re­pas adultes pris à la can­tine pas­se­ront de 3,90 € à 4 € à comp­ter du 1er jan­vier. Le re­pas des en­fants reste au même prix, à sa­voir 2,98 €.

Na­ta­tion. ter­rain.

Les ta­ris des cours de na­ta­tion au centre aqua­tique de Fa­laise pas­se­ront de 95 à 100 € pour 10 séances à comp­ter de la 2e ses­sion qui dé­bute en dé­cembre 2016. Il faut sa­voir que coût réel est de 105 €. Deux groupes de 8 en­fants sont em­me­nés par une ani­ma­trice du centre de loisirs avec le mi­ni­bus de la Cdc.

Ch­ris­tophe Ri­vard

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.