À 20 ans, la Suisse nor­mande met fin à son cé­li­bat

L’in­vi­ta­tion est ori­gi­nale. Ven­dre­di 16 dé­cembre, la com­mu­nau­té de com­munes de la Suisse nor­mande cé­lé­brait ses 20 ans. Un an­ni­ver­saire cou­plé d’un en­ter­re­ment de vie de jeune fille… à l’aube du ma­riage avec le Cin­gal, pré­vu le 1er jan­vier.

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NORMANDE -

Ils l’ont conçu, l’ont vu gran­dir, chan­ger… jus­qu’à au­jourd’hui.

La com­mu­nau­té de com­munes de la Suisse nor­mande a 20 ans. Pour cé­lé­brer cet an­ni­ver­saire, les élus or­ga­ni­saient une fête un peu spé­ciale : un en­ter­re­ment de vie de jeune fille. Car de­main, la belle épou­se­ra son voi­sin, le Cin­gal.

Se ma­rier lé­gi­ti­me­ment

« À 20 ans, on est ma­jeur ; on va pou­voir se ma­rier lé­gi­ti­me­ment », a in­sis­té l’un des pères de la fu­ture ma­riée, Paul Chan­de­lier, pré­sident de la com­mu­nau­té de com­munes. La grande aven­ture a com­men­cé le 26 dé­cembre 1996, « date de l’ar­rê­té pré­fec­to­ral ». Grou­pe­ment d’ur­ba­nisme de la Val­lée de l’Orne, Si­vom pour les or­dures mé­na­gères, Si­vos pour le sco­laire ou en­core syn­di­cat mixte de la pis­cine, les élus du ter­ri­toire avaient l’ha­bi­tude de tra­vailler en­semble.

« Créé en seule­ment 3 mois. On l’a fait et pour­quoi ? à l’époque, c’était la pro­blé­ma­tique de l’ex In­te­va Me­ri­tor, à Thu­ry-Har­court et à Saint-Ré­my. Un jour, les Amé­cains ont vou­lu créer un seul site. Les élus de l’époque se sont dit ’On ne peut pas se per­mettre de voir cette en­tre­prise phare dis­pa­raître’. Sur­tout après les pertes dans l’agri­cul­ture et dans les mines. On s’est donc tous grou­pés pour per­mettre l’im­plan­ta­tion de l’usine », narre l’élu qui a no­tam­ment ci­té les noms Jacques Gau­tier, de Jo­seph Pi­tel, de Claude Her­gault, d’An­dré Quin­dry, de Jean Pi­tel et de Jean Lé­py. « De grands hommes qui ont bâ­ti l’in­ter­com­mu­na­li­té et ont don­né cet es­prit communautaire qui nous anime en­core au­jourd’hui. »

Ven­dre­di, plus de 220 per­sonnes étaient in­vi­tées. « En 20 ans, 260 élus ont sié­gé à un mo­ment ou à un autre au sein de la com­mu­nau­té de com­munes », chiffre Paul Chan­de­lier. « Je vou­drais rendre hom­mage aux 26 élus qui nous ont quit­té. Au-de­là de la tris­tesse, c’est un grand mer­ci que je leur adresse. »

De 22 à 51 com­munes

Pour que la Suisse nor­mande ne de­vienne pas « une ré­serve d’Indiens », nombre de pro­jets ont été mon­tés et no­tam­ment ce­lui du pôle de san­té li­bé­ral et am­bu­la­toire. « Il au­ra fal­lu 10 ans ; 10 an­nées du­rant les­quelles il ne faut rien lâ­cher », a-t-il pré­ci­sé avant d’énu­mé­rer le tra­vail réa­li­sé no­tam­ment dans le do­maine des ser­vices, du tou­risme ou en­core dans le sco­laire. « Ce qui ca­rac­té­rise ces 20 an­nées est une har­mo­nie par­faite entre les élus et l’en­semble des col­la­bo­ra­teurs. 20 ans de bon­heur et d’ef­fi­ca­ci­té au pro­fit des po­pu­la­tions dans le res­pect des 34 com­munes. »

Au dé­part, la Suisse nor­mande en comp­tait 22 ; 32 en 2002. « De­puis 2004, nous sommes 34. » Dès le 1er jan­vier, elle de­vra com­po­ser avec les 17 com­munes for­mant le Cin­gal. « De­main, on se ma­rie. Je sou­haite que ce­la se fasse dans le res­pect. Il faut qu’on ap­prenne à se connaître ; on a beau­coup de com­plé­men­ta­ri­tés. Cha­cun a des ex­pé­riences dif­fé­rentes ; on a des choses à trans­mettre. » Hu­mi­li­té et mo­des­tie se­ront es­sen­tielles, aux yeux de l’élu. « Le pre­mier ob­jec­tif, c’est la po­pu­la­tion de notre nou­veau ter­ri­toire. Il faut pas qu’on pense à nous, les élus, nous sommes de pas­sage », in­siste Paul Chan­de­lier qui sait qu’il y au­ra « de la chi­ca­ne­rie ». « Si on est des élus res­pon­sables, on tra­vaille­ra les uns avec les autres. »

Quant à sa­voir qui por­te­ra la cu­lotte dans ce tout jeune couple, Paul Chan­de­lier semble tout dé­si­gné. Seul can­di­dat dé­cla­ré pour l’heure, il pour­rait être élu lors du pre­mier conseil communautaire Cin­gal/Suisse nor­mande, jeu­di 5 jan­vier.

Au­drey Che­val­lier

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.