La nou­velle cloche inau­gu­rée

De­puis le 17 no­vembre, avec le re­tour de Ma­rie-Louise, le clo­cher de l’église a re­trou­vé ses trois cloches qui rythment la vie de la com­mune.

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Tel un sym­bole, un beau so­leil brillait sur les hau­teurs de la com­mune, en ce sa­me­di 17 dé­cembre, où la po­pu­la­tion était in­vi­tée à l’inau­gu­ra­tion de la nou­velle cloche Ma­rie-Louise qui a re­trou­vé ses deux soeurs : Ma­rie Dé­si­rée et Ma­rie-Jo­seph-Berthe, dans le clo­cher de l’église. De­puis le 17 no­vembre, les trois cloches tintent de nou­veau pour ryth­mer la vie de la com­mune, no­tam­ment pour les an­gé­lus de 7 h, mi­di et 19 h.

Ce 17 dé­cembre, le maire, Jean-Claude Dor­sy, en­tou­ré de ses ad­joints et d’une par­tie de la po­pu­la­tion a re­çu le sé­na­teur Jean-Claude Le­noir, dont une par­tie de la ré­serve par­le­men­taire a fi­nan­cé les tra­vaux de res­tau­ra­tion du clo­cher.

Il est tou­jours pos­sible de faire un don

Avant de cou­per le tra­di­tion­nel ru­ban tri­co­lore et de se rendre dans le clo­cher où les trois cloches son­naient à toute vo­lée, Ré­gine Dan­tel, pré­si­dente de l’as­so­cia­tion Sainte-Su­za­ned’Entre-les-Bois, a re­la­té l’his­toire des cloches de l’église pa­rois­siale ti­rée du livre d’Au­guste Sur­ville consa­cré à la com­mune.

Sainte-Su­zane-d’Entre-lesBois est l’an­cien nom de La Cha­pelle-Biche. L’as­so­cia­tion a été créée afin de ré­col­ter des dons pour le fi­nan­ce­ment de la res­tau­ra­tion, via l’as­so­cia­tion du Pa­tri­moine où il est tou­jours pos­sible de dé­po­ser un don dé­duc­tible des im­pôts.

Le coût glo­bal de la res­tau­ra­tion de la cloche et du clo­cher est de l’ordre de 11 033 € hors taxes. Plus de la moi­tié a été ré­col­tée avec la somme de 2 500 € du sé­na­teur Jean-Claude Le­noir, 2 200 € de la com­mune 3 080 € pro­ve­nant des dif­fé­rentes ac­tions de l’as­so­cia­tion, à sa­voir le concert et la vente du livre d’Au­guste Sur­ville.

À l’oc­ca­sion de la res­tau­ra­tion de la cloche, les tra­vaux ont per­mis la re­mise en état com­plète du clo­cher et de son bef­froi. Lors de cette inau­gu­ra­tion, le sé­na­teur a in­sis­té sur l’im­por­tance d’un clo­cher en état de marche dans un vil­lage.

« Un vil­lage a be­soin du son de la cloche qui rythme la vie des ha­bi­tants pour ac­com­pa­gner les grands évé­ne­ments : ma­riages, in­hu­ma­tions, fêtes re­li­gieuses et l’heure. Une cloche qui ne sonne plus, c’est un si­lence su­bi par les vil­la­geois. Je trouve nor­mal d’in­ter­ve­nir per­son­nel­le­ment pour des ac­tions de ce genre qui re­pré­sentent un coût im­por­tant dans le budget des petites com­munes. »

Le sé­na­teur Jean-Claude Le­noir, aux cô­tés de Ré­gine Dan­tel et du maire Jean-Claude Dor­sy a cou­pé le ru­ban tri­co­lore sym­bo­li­sant le re­tour de la 3e cloche dans le clo­cher de l’église.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.