Un mé­daillé olym­pique inau­gure la salle des arts mar­tiaux

C’est en fin de ma­ti­née, mer­cre­di 21 dé­cembre, que s’est dé­rou­lée l’inau­gu­ra­tion of­fi­cielle de la toute nou­velle salle des arts mar­tiaux. Un lieu que tous les Fer­tois connaissent comme étant la salle des Noi­se­tiers, puisque se trou­vant dans la rue du même

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS -

Les lieux ont été pré­sen­tés pour la cir­cons­tance par le maire Jacques Dal­mont à de nom­breuses per­son­na­li­tés, dont : Mi­chel Mé­nar­don, pré­sident du Co­mi­té de Ju­do de l’Orne ; Ch­ris­tian Van­nier, du CDOS* ; Chris­tine Roi­mier, vice-pré­si­dente du Conseil Dé­par­te­men­tal en charge des sports, Bri­gitte Viar­mé et Jo­sé Col­la­do, conseillers dé­par­te­men­taux ; Chan­tal Jour­dan, qui re­pré­sen­tait le dé­pu­té Joa­quim Pueyo, et Pa­trick Ve­nant, sous-pré­fet d’Alen­çon.

Outre ce pa­nel de per­son­na­li­tés, un in­vi­té pres­ti­gieux du monde des ta­ta­mis était pré­sent en la per­sonne de Cy­rille Ma­ret, mé­daillé de bronze aux Jeux Olym­piques 2016. Pour re­pré­sen­ter ce sport, Cla­rence Gué­don, la pré­si­dente du Ju­do­club fer­tois et l’en­traî­neur Be­noît Hu­bert étaient aus­si pré­sents par­mi d’autres.

Après avoir cou­pé le tra­di­tion­nel ru­ban, Jacques Dal­mont a rap­pe­lé l’his­toire des lieux, en sou­li­gnant « l’im­por­tance de son im­plan­ta­tion, par sou­hait de main­te­nir l’ac­ti­vi­té des as­so­cia­tions au coeur de celle de la ci­té. L’in­ves­tis­se­ment de 63 000 € per­met d’of­frir un équi­pe­ment spé­ci­fique de haute com­pé­tence. Les im­pôts lo­caux servent donc aus­si à ce­la », a-t-il ajou­té. Le maire a aus­si pré­ci­sé que les lieux sont dis­po­nibles pour le ju­do, le qwan ki do et le ka­ra­té, ce qui redonne à la salle de gym­nas­tique, li­bé­rée de ces ac­ti­vi­tés bou­le­vard de Con­tades, tout son po­ten­tiel.

Le cham­pion olym­pique a dé­cla­ré être « ra­vi de voir le ré­sul­tat fi­nal des lieux » après les avoir vi­si­tés en chan­tier, en mars der­nier, à l’oc­ca­sion de l’opé­ra­tion les Mer­cre­dis de l’équipe de France à Ba­gnoles-del’Orne-Nor­man­die. « C’est un ou­til for­mi­dable pour tous les jeunes qui veulent s’adon­ner à ce sport ». Chris­tine Roi­mier a sou­li­gné « la per­ti­nence de cette ins­tal­la­tion qui contri­bue à l’ani­ma­tion ur­baine. Elle per­met de main­te­nir un lien de confiance entre élus et ci­toyens. C’est aus­si un ou­til pour ca­na­li­ser la vio­lence et en­rayer celle gra­tuite et aveugle qui se ma­ni­feste trop sou­vent en ce mo­ment. Le tout freine ce re­pli sur soi grâce aux sports col­lec­tifs et au vivre-en­semble ».

Le sous-pré­fet a sou­li­gné que « l’Etat sou­tient les en­ga­ge­ments res­pec­tifs des élus, as­so­cia­tions et spor­tifs qui tous en­semble tra­vaillent à la vie de la ci­té. Les sports et les loi­sirs font par­tie de l’as­sem­blage des élé­ments d’une vie so­ciale har­mo­nieuse ». L’inau­gu­ra­tion a eu un pro­lon­ge­ment dans l’après-mi­di, grâce à un ate­lier de ju­do salle Ros­si­li­ni, ani­mé par le cham­pion olym­pique.

Un in­vi­té pres­ti­gieux Ca­na­li­ser la vio­lence

*CDOS : Co­mi­té dé­par­te­men­tal olym­pique et spor­tif

Elus et in­vi­tés avec le cham­pion olym­pique Cy­rille Ma­ret (der­rière, au centre).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.