Ces en­tre­prises qui re­crutent sur le bord des routes

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

L’en­tre­prise Co­tral, il y a quelques mois, et la So­cié­té fro­ma­gère de Clé­cy en­core ré­cem­ment. Po­ser des pan­neaux en bord de route ou en ville est de­ve­nu un nou­veau moyen de re­cru­ter.

« Co­tral re­crute deux in­for­ma­ti­ciens » ou en­core « La so­cié­té fro­ma­gère de Clé­cy re­crute un élec­tro­mé­ca­ni­cien ». Ces der­niers temps, dif­fi­cile de lou­per ces pan­neaux bleus et blancs aux bords des routes du pays de Con­dé.

« C’est bien notre ob­jec­tif ! », ex­plique Laurent Ca­pel­la­ri, PD-G de Co­tral, le lea­der mon­dial de la pro­tec­tion au­di­tive sur-me­sure.

Il y a quelques mois, l’en­tre­prise, ba­sée à Con­dé-sur-Noi­reau, avait ins­tal­lé ces pan­neaux aux en­trées de Con­dé. Il y en avait éga­le­ment un, rue SaintMar­tin.

« De taille 4x3. Nous avons de nom­breux re­tours sur ce pan­neau », sou­rit Laurent Ca­pel­la­ri. À chaque fois, les postes re­cher­chés et un nu­mé­ro de té­lé­phone sont af­fi­chés pour pos­tu­ler.

« Nous vou­lions tou­cher le plus de monde pos­sible sur des axes fré­quen­tés, no­tam­ment la route de Caen. » L’en­tre­prise a aus­si trou­vé un bon moyen de faire par­ler d’elle et a choi­si un autre moyen de re­cru­ter de fa­çon clas­sique.

Deux col­la­bo­ra­teurs ont été trou­vés.

« Pas grâce di­rec­te­ment à ces offres mais l’ini­tia­tive est ori­gi­nale. La preuve, nous avons été re­layés dans les mé­dias. »

3 à 4 fois plus de CV à la so­cié­té fro­ma­gère

Résultat, d’autres en­tre­prises ont pris le re­lais comme la So­cié­té fro­ma­gère de Clé­cy, à la re­cherche d’un élec­tro­mé­ca­ni­cien.

« Nous étions sur un pro­fil très par­ti­cu­lier et très pé­nu­rique » ex­plique Adrien Ser­rand, res­pon­sable res­sources hu­maines du site qui em­ploie 135 sa­la­riés. Si la so­cié­té uti­lise les fi­lières de re­cru­te­ment clas­siques, « nous avions as­sez peu de re­tour ».

L’ini­tia­tive de Co­tral a don­né des idées au res­pon­sable. « D’autres sites lai­tiers l’ont fait éga­le­ment. Ce­la per­met de ga­gner en vi­si­bi­li­té, de faire sa­voir qu’on re­cher­chait dans le do­maine de la main­te­nance ». Adrien Ser­rand avait au préa­lable de­man­dé l’au­to­ri­sa­tion à la mu­ni­ci­pa­li­té de Con­dé de pou­voir ins­tal­ler un pan­neau.

Le Dé­par­te­ment du Cal­va­dos a re­fu­sé l’ins­tal­la­tion à proxi­mi­té du site pour des rai­sons de sé­cu­ri­té.

Le poste a été pour­vu. « Je ne sais pas si c’est lié aux pan­neaux mais j’ai re­çu 3 à 4 fois plus de CV qu’en temps nor­mal ».

De quoi se po­ser la ques­tion d’uti­li­ser ce mode de com­mu­ni­ca­tion lors d’un pro­chain re­cru­te­ment. « Tout dé­pen­dra des pro­fils re­cher­chés ».

Dans le sec­teur de Con­dé, des en­tre­prises re­cherchent des sa­la­riés sur le bord de la route.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.