Col­lecte : jours et ho­raires mo­di­fiés

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

Avec les nou­velles fron­tières de Flers Ag­glo et la nou­velle an­née, qu’est-ce qui va chan­ger en 2017 dans le ra­mas­sage des or­dures ? En­tre­tien avec Thierry Au­bin, pré­sident du Sir­tom de la ré­gion Flers Con­dé

Qu’est ce qui va chan­ger pour les usa­gers du Sir­tom de la ré­gion Flers Con­dé en 2017 ?

Pour les usa­gers de l’an­cienne com­mu­nau­té de com­munes de Briouze, et quelques com­munes qui étaient sur la Cdc de Ma­gnyle-Dé­sert, pour les com­munes qui étaient avec une le­vée en bacs, y com­pris pour les or­dures mé­na­gères : il n’y au­ra au­cun chan­ge­ment pour l’an­née 2017.

Pour les com­munes de Briouze et de la Sau­va­gère, qui sont le­vées en porte à porte. Je pense à Briouze qui avait une le­vée le mar­di et le ven­dre­di, ça se fe­ra le lun­di et le ven­dre­di. Donc, il y au­ra peu de chan­ge­ments en 2017 pour l’usa­ger. Sont-ils pré­vus pour 2018 ?

On a des com­mu­nau­tés de com­munes, je pense à Vas­sy et à Con­dé qui fu­sionnent avec Vire, qui ne savent pas en­core ce qu’elles vont faire en 2018. Est-ce qu’elles vont res­ter au Sir­tom ou pas ? Il y a Tin­che­bray, dont je ne sais pas au ni­veau du ter­ri­toire ce que ça va don­ner non plus. On va at­tendre que cha­cun se po­si­tionne pour voir quels sont les chan­ge­ments définitifs que l’on va ap­por­ter. On re­pren­dra la col­lecte, de toute fa­çon, des an­ciennes com­munes de la Cdc de Briouze en di­rect en 2018, et on va ré­or­ga­ni­ser à ce mo­ment-là nos tour­nées et es­sayer de les op­ti­mi­ser. Les dé­ci­sions de­vront être prises au plus tard au mois de juillet pour être mises en place au 1er jan­vier 2018. En re­vanche, des chan­ge­ments ont eu lieu au ni­veau du ter­ri­toire cou­vert par le Sir­tom…

Oui, au ni­veau du dé­cou­page ter­ri­to­rial, il y a quelques chan­ge­ments, ef­fec­ti­ve­ment, pour le Sir­tom. D’abord, cer­taines com­mu­nau­tés de com­munes ont fu­sion­né : Con­dé et Vas­sy avec Vire. Mais on conti­nue, au moins pour l’an­née pro­chaine, à des­ser­vir Vas­sy et Con­dé. Du cô­té de Flers Ag­glo, il y a la Cdc d’Athis qui a re­joint Flers Ag­glo. Nous avons aus­si au moins la moi­tié des com­munes de l’ex Cdc de Briouze. Ils nous ont de­man­dé de les prendre en compte. Quelques com­munes, trois à quatre, qui étaient sur le Sir­tom d’An­daines, se­ront prises en compte au même titre que celles de la Cdc de Briouze. Il y a Tin­che­bray, qui fu­sionne avec Dom­front, donc on pren­dra tou­jours Tin­che­bray en compte.

Par contre, il y a le cas de quelques nou­velles com­munes, qui étaient sur la Cdc de Briouze, qui se­ront au 1er jan­vier sur la Cdc du Val-d’Orne, celles qui n’ont pas in­té­gré Flers Ag­glo. Là, les élus nous ont de­man­dé de prendre la col­lecte en charge. Ça a été ac­cep­té par le Sir­tom et ça se met en place de­puis le 1er jan­vier.

Quelques com­munes nous quittent et vont être prises en charge par le Sit­com d’Ar­gen­tan. Je pense à Me­nil-Vin, aux trois com­munes qui ont fu­sion­né pour de­ve­nir Pu­tanges-le-Lac. Après, il y a une autre com­mune, qui va re­joindre la Cdc de Ju­vi­gny, Ceau­cé, qui est Saint-Mi­chel-des-An­daines. Cette dernière va quit­ter le Sir­tom, même si, dans un pre­mier temps, pour la conti­nui­té, nous al­lons en­core as­su­rer le ser­vice pour quelques se­maines, le temps qu’ils aient leur nou­veau mar­ché et qu’ils puissent s’or­ga­ni­ser. J’ai en­ten­du dire qu’il y avait eu quelques chan­ge­ments dans les dé­lé­gués qui siègent dans ce syn­di­cat…

De 56 dé­lé­gués, on va pas­ser à 50. On a re­vu un peu les sta­tuts. Flers Ag­glo ne peut pas avoir plus de 50 %, donc Flers Ag­glo au­ra 25 dé­lé­gués. Avant, ils étaient 27 dé­lé­gués. Ces quelques chan­ge­ments dans le Sir­tom vont-ils ame­ner une aug­men­ta­tion du coût pour l’usa­ger ?

Alors, je vais dé­jà ré­pondre pour l’an­née à ve­nir. Je vous l’ai dit, il n’y a pas de grands chan­ge­ments. Et, hon­nê­te­ment, au ni­veau des coûts : non. Parce que, même si l’on prend des ter­ri­toires en plus et que c’est une charge sup­plé­men­taire, il y a aus­si des gens qui vont payer en plus, donc des re­cettes sup­plé­men­taires. A quelques eu­ros près, il n’y au­ra pas de chan­ge­ment sur l’an­née à ve­nir.

Pour ce qui va être après 2018, ça va dé­pendre un peu des choix que vont faire cer­taines col­lec­ti­vi­tés.

Mais pas d’aug­men­ta­tion des coûts en 2017 pour le Sir­tom. Je pré­cise parce que nous, on fac­ture les com­mu­nau­tés de com­munes qui, elles-mêmes, en­suite, taxent. Donc il est pos­sible qu’il y ait des par­ti­cu­liers qui voient des chan­ge­ments parce que leur com­mu­nau­té de com­munes d’adhé­sion les a pas­sés de la re­de­vance à la taxe. Ce mode de fac­tu­ra­tion, quand il change, il y a des gens qui se re­trouvent avec plus et d’autres avec moins. Ce­la va-t-il aus­si dé­pendre des in­ves­tis­se­ments que vous al­lez de­voir faire ?

On at­tend de voir nos trans­for­ma­tions de ter­ri­toire pour voir quels sont les in­ves­tis­se­ments réels qu’on va lan­cer. Ça nous laisse six à sept mois de­vant nous pour pou­voir prendre les dé­ci­sions qui vont im­pac­ter l’ave­nir.

Parce que si on ve­nait à perdre, par exemple, Con­dé et Vas­sy, en terme de pla­te­forme de com­pos­tage, en terme de pro­jets de mé­tha­ni­sa­tion et de trai­te­ment des dé­chets, ce n’est plus sur la même base que l’on tra­vaille. Et, là, il est pos­sible qu’on re­mette com­plè­te­ment en cause ce qu’on en­vi­sa­geait de faire.

Thierry Au­bin, pré­sident du Sir­tom (Syn­di­cat mixte In­ter­com­mu­nal de Ra­mas­sage et de Trai­te­ment des Or­dures Mé­na­gères) de la ré­gion Flers-Con­dé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.