En­fants ma­lades : une chambre à part

Une chambre du ser­vice de pé­dia­trie de l’hô­pi­tal Jacques-Mo­nod, qui ac­cueille des en­fants sui­vis par le CHU de Caen, a été ré­amé­na­gée pour être plus confor­table grâce à l’as­so­cia­tion Ca­det Rous­sel.

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

« C’est comme à la mai­son », se ré­jouit le Dr Sta­nis­las Ko­zi­sek, chef du ser­vice de pé­dia­trie, à l’hô­pi­tal Jac­quesMo­nod, à Flers.

La chambre qui ac­cueille des jeunes pa­tients, sui­vis par le CHU de Caen, lors de séances de chi­mio­thé­ra­pie ou pour une trans­fu­sion san­guine, dans le cadre de leur trai­te­ment, a été en­tiè­re­ment ré­amé­na­gée.

7 000 € d’in­ves­tis­se­ment

Le pro­jet a été me­né par l’as­so­cia­tion Ca­det Rous­sel, ba­sée à Saint-Georges-des-Gro­seillers, en lien étroit avec l’équipe du ser­vice de pé­dia­trie. L’ob­jec­tif : rendre le sé­jour plus agréable pour l’en­fant et pour la fa­mille. « Ce sont de courtes hos­pi­ta­li­sa­tions mais qui sont ré­pé­ti­tives », note le Dr Ko­zi­sek. Le pa­tient peut res­ter ici seule­ment quelques heures, mais « des fois, c’est un peu plus long ». Le ser­vice met tout en oeuvre pour que ce temps soit le plus bref et le plus agréable pos­sible. « C’est très im­por­tant », as­sure le chef de ser­vice

Une table, des chaises, un ca­na­pé ou en­core des ta­bleaux aux cou­leurs vives ont été ins­tal­lés, dans la pièce. Le résultat est plu­tôt réus­si ! La chambre est plus gaie, plus convi­viale mais aus­si plus confor­table. A no­ter que le pa­tient et sa fa­mille ont éga­le­ment ac­cès à un té­lé­vi­seur, un or­di­na­teur et une ta­blette.

L’amé­na­ge­ment de la chambre a coû­té en­vi­ron 7 000 €. C’est l’in­ves­tis­se­ment le plus im­por­tant de l’an­née 2016 pour Ca­det Rous­sel.

Les mis­sions de Ca­det Rous­sel

De­puis 1992, l’as­so­cia­tion s’est don­née pour mis­sion d’amé­lio­rer le quo­ti­dien des jeunes pa­tients at­teints de leu­cé­mie ou de tumeur can­cé­reuse sui­vis par le ser­vice d’on­co-hé­ma­to­lo­gie pé­dia­trique du CHU de Caen. Elle dis­pose no­tam­ment d’un ap­par­te­ment si­tué à proxi­mi­té du CHU pour hé­ber­ger les fa­milles d’en­fants hos­pi­ta­li­sés et d’un mo­bile-home, près de Can­cale, pour qu’elles puissent souf­fler un peu.

L’as­so­cia­tion pro­pose aus­si di­verses animations dans le ser­vice d’on­co-hé­ma­to­lo­gie pé­dia­trique. Une conteuse et une mu­si­cienne in­ter­viennent ré­gu­liè­re­ment ain­si qu’une so­cio-es­thé­ti­cienne pour des soins de bien-être. Ca­det Rous­sel fête aus­si les an­ni­ver­saires des en­fants hos­pi­ta­li­sés, or­ga­nise des spec­tacles ou des sor­ties. Un mo­ment de ren­contre pour les pa­rents, au­tour d’un ca­fé et d’un crois­sant, est pro­po­sé chaque jeu­di.

En 2017, le prin­ci­pal chan­tier de l’as­so­cia­tion se­ra la ré­no­va­tion de l’ap­par­te­ment de Caen.

Ca­det Rous­sel vit uni­que­ment de dons et compte une ving­taine de membres.

Con­tact : Ca­det Rous­sel, chez Anne Pei­gney, pré­si­dente fon­da­trice, 147, rue Hen­ri-Vé­niard 61100 Saint-Georges-des-Gro­seillers. Se­cré­ta­riat : Isa­belle Lau­maillé au 06 08 28 61 45 ou se­cre­ta­riat­ca­det-rous­sel@ orange.fr.

Les membres de l’as­so­cia­tion Ca­det Rous­sel et l’équipe du ser­vice de pé­dia­trie de l’hô­pi­tal ont me­né en­semble ce pro­jet de ré­amé­na­ge­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.