Un terrain de mé­sen­tente

C’est un terrain qui sou­cie cer­tains com­mer­çants. Pro­prié­té par­ta­gée, il au­rait pu être trans­for­mé si la mai­rie de Flers avait pu le ra­che­ter avant les tra­vaux du centre-ville.

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

C’est une si­tua­tion qui dure de­puis 26 ans. En centre-ville de Flers, une par­celle de quelques di­zaines de mètres car­rés rend fu­rieux les com­mer­çants voi­sins.

Si­tuée en bas de la rue du 6-Juin, cette pe­tite en­clave de ga­zon n’est qu’un triangle dont l’un des cô­tés est mu­ni d’un mur de bé­ton. Une ins­crip­tion in­com­pré­hen­sible, « SMP » écrite en lettres de fer, fi­gure sur ce mur peint.

En­clave tem­po­relle

De­puis 1991, ce terrain est une pro­prié­té par­ta­gée entre le pro­prié­taire des murs du sa­lon de coif­fure voi­sin, la ville de Flers et Gé­rard Piel. « Les ser­vices de la ville ou de l’ag­glo de Flers en­tre­tiennent ce terrain gra­cieu­se­ment de­puis des an­nées », ra­conte Séverine, gé­rante du sa­lon de coif­fure De mèche avec vous, si­tué juste à cô­té. Cette com­mer­çante est pas­sa­ble­ment aga­cée de cette si­tua­tion. « Le centre-ville vient d’être re­fait et on a ce bout de terrain en plein mi­lieu », note Séverine. « Vu l’ar­gent dé­pen­sé par Flers pour faire un beau centre-ville, c’est dom­mage », ob­serve Eric Gi­gan, gé­rant lo­ca­taire du ma­ga­sin Ca­ma­ra, tout proche.

Pour la col­lec­ti­vi­té, ce pe­tit bout de pe­louse est un vrai pro­blème. Cet es­pace était di­rec­te­ment concer­né par la ré­flexion me­née par Flers et l’ag­glo avant les tra­vaux de ré­fec­tion du centre-ville, ef­fec­tués en 2016. Mal­heu­reu­se­ment, ce terrain n’a pas pu être in­té­gré aux tra­vaux.

« Nous avons pro­po­sé à Gé­rard Piel de le ra­che­ter. Il n’a pas ac­cep­té. Nous l’avons re­lan­cé une di­zaine de fois. Nous au­rions ai­mé in­té­grer cette sur­face dans les tra­vaux que nous ve­nons de faire. C’est dom­mage », confie Gaëlle Pio­line, l’ad­jointe dé­lé­guée à l’At­trac­ti­vi­té com­mer­ciale, la mo­der­ni­sa­tion du centre-ville et la ges­tion fi­nan­cière.

Vé­gé­ta­li­ser le mur

Quand il est in­ter­ro­gé sur le su­jet, Gé­rard Piel nuance : « Ce terrain est aus­si la pro­prié­té de la So­cié­té ci­vile im­mo­bi­lière (SCI) qui gère l’im­meuble si­tué à cô­té. Les six as­so­ciés de la SCI n’ont pas sou­hai­té qu’on le vende sé­pa­ré­ment. C’est com­pli­qué de sé­pa­rer le terrain de l’im­meuble. La ville m’a fait une pro­po­si­tion d’achat mais les as­so­ciés n’ont pas vou­lu. Ce n’est pas de la mau­vaise vo­lon­té de ma part ».

Du cô­té de Flers Ag­glo, une so­lu­tion pro­vi­soire a été trou­vée afin de don­ner un coup de jeune à cet es­pace qui semble, dès le pre­mier coup d’oeil, blo­qué dans les an­nées 90 : « On va mettre quelque chose de­vant. On va vé­gé­ta­li­ser le mur », an­nonce Irène Co­jean, ad­jointe dé­lé­guée à l’Amé­lio­ra­tion de la vie quo­ti­dienne, l’as­pect et la pro­pre­té de la ville.

En at­ten­dant, le seul chan­ge­ment ré­cent que l’en­droit a connu est le dé­part des vieux bacs en bé­ton qui ac­cueillaient des fleurs.

Ces com­mer­çants en ont as­sez de ce terrain fi­gé en plein mi­lieu d’un centre-ville re­fait à neuf.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.