À La Fer­té-Ma­cé

En par­te­na­riat avec la ville de La Fer­té-Ma­cé, l’Of­fice dé­par­te­men­tal de la culture de l’Orne a pro­gram­mé la Com­pa­gnie Ju­pon avec son spec­tacle de cirque : Un jeu de confron­ta­tion entre deux êtres.

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

« Comme il est en­nuyeux le temps qui passe lors­qu’on est seul, on rê­ve­rait d’un ami ! A deux c’est tel­le­ment plus riche et plus drôle… mais aus­si tel­le­ment moins contrô­lable » : tel est l’es­rit de cette créa­tion de la Com­pa­gnie Ju­pon, qui est en fait la contrac­tion de Ju­lien Scholl et Jé­rôme Pont, les deux pro­ta­go­nistes. Ici, dans cette créa­tion, on nage en eaux troubles. Deux hommes face à face, sou­mis au ha­sard. Se joue de­vant nos yeux ce qui se joue entre deux êtres.

Is­sus du centre des arts du cirque de Tou­louse (Le Li­do), et riches de leurs ex­pé­riences au sein de di­verses com­pa­gnies, telles que la Cie l’éo­lienne pour l’un et la Cie Ras­po­so pour l’autre, Ju­lien Scholl et Jé­rôme Pont, deux dan­seurs cir­cas­siens se sont re­trou­vés en 2014 pour mettre sur pied leur créa­tion En­semble, pro­duite par AyRoop. Au sein d’une pe­tite arène, ces deux élec­trons libres sont en proie à des agi­ta­tions, confron­tés à leurs peurs : peur du vide, peur de la so­li­tude, peur de l’en­nui… La pré­sence de l’autre ap­pa­raît alors comme une échap­pa­toire à ces peurs. Mais cette proxi­mi­té de­vient mal­gré tout pe­sante. Comme deux en­fants qui par­tagent un bac à sable, le jeu de­vient le moyen de la ren­contre, le mo­tif de l’éla­bo­ra­tion d’un autre lan­gage. On os­cille entre le jeu, la lutte pour le pou­voir, la fra­ter­ni­té, le conflit ; la pe­tite chan­son du dé­sir s’en mêle aus­si par­fois. Mais au fi­nal, le be­soin pro­fond de trou­ver le moyen de vivre « en­semble ».

Deux élec­trons libres Le rap­port à l’autre

Chaque spec­ta­teur au­ra donc sa propre lec­ture de cette joute où se mêlent danse et acrobatie, hu­mour, ten­dresse et pi­quant.

Du­rant une heure en­vi­ron, ce duo nous donne à voir et à com­prendre le rap­port à l’autre, le lien entre deux hommes, deux corps mas­cu­lins.

Au centre de cette dy­na­mique, la ver­ti­ca­li­té du mât chi­nois offre une nou­velle pos­si­bi­li­té. C’est un an­crage au coeur du cy­clone, une échelle sym­bo­li­sant l’as­pi­ra­tion à al­ler plus haut et plus loin, une in­vi­ta­tion à re­gar­der En­semble. Ils grimpent, s’unissent, se réunissent. Coups de poings sur corps lé­gers, force et frappe, im­plo­sion, ex­plo­sion… Cette confron­ta­tion de deux corps se veut aus­si un jeu de proxi­mi­té avec le pu­blic qui le ren­voie à lui-même, à son vé­cu.

Mar­di 24 jan­vier, 20 h 30, salle Guy-Ros­so­li­ni, Bou­le­vard Ha­mo­nic, La Fer­téMa­cé. Ta­rifs : de 8 à 18 €. Ren­sei­gne­ments et ré­ser­va­tions : Es­pace Le Grand Turc, 02.33.37.47.67.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.