Les Flé­riennes, à Pé­ronne

L'Orne Combattante (FL) - - SPORTS -

Di­manche 8 jan­vier, les joueuses du FC Flers vont al­ler jouer, à Pé­ronne, dans la somme, leur 32e de fi­nale de la coupe de France fé­mi­nine. Les Or­naises, ac­tuel­le­ment 3es du cham­pion­nat Maine/Nor­mand de di­vi­sion d’hon­neur, vont ren­con­trer le CAFC Pé­ronne, qui joue en pro­mo­tion d’hon­neur, le pre­mier ni­veau de ligue. Un match où les Nor­mandes partent fa­vo­rites mais at­ten­tion au Pe­tit Pou­cet qui au­ra l’avantage de jouer sur son terrain. Dans un match de coupe, rien n’est ja­mais joué d’avance. Même si la dif­fé­rence de trois di­vi­sions semble être un avantage pour les Flé­riennes qui évo­luent au haut de ta­bleau de la DH Maine/Nor­mand, la pru­dence est de mise contre une équipe qui se­ra cer­tai­ne­ment mo­ti­vée dans ce chal­lenge où l’éli­mi­na­tion est di­recte.

Les clubs de D1 fai­sant leur en­trée à cette oc­ca­sion, en cas de qua­li­fi­ca­tion pour le 16e de fi­nale, les Flé­riennes pour­raient ren­con­trer l’une de ces équipes sur leur pe­louse du stade du Ha­zé, di­manche 29 jan­vier. Dans ce cas, leur dé­sir se­rait de tom­ber contre l’En-Avant Gin­gamp, équipe au sein de la­quelle évo­lue Louise Fleu­ry, vice-cham­pionne du monde U20 2016, qui n’est autre que la marraine de l’école de foot­ball fé­mi­nine du FC Flers.

Pour ce­la, Gin­gamp de­vra se dé­faire des voi­sines de SaintMa­lo (D2) dans ce 32e de fi­nale où une di­vi­sion sé­pare les deux for­ma­tions bre­tonnes. Gin­gamp ayant tou­te­fois l’avantage de re­ce­voir son ad­ver­saire du jour.

Les Flé­riennes, (ici contre Con­dé-sur-Noi­reau en DH), vont al­ler cher­cher, à Pé­ronne, dans la Somme, leur billet pour le 16e de fi­nale de la coupe de France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.