Les fèves reines de l’ex­po

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS -

De­puis mar­di, et jus­qu’au 31 jan­vier, l’Of­fice de tou­risme pro­pose à son ac­cueil une ex­po­si­tion de fèves.

Après la sculp­ture, la den­telle, l’Of­fice de tou­risme pro­pose du­rant tout le mois de jan­vier une plon­gée dans l’uni­vers des fèves de l’Epi­pha­nie. « Notre sou­hait est d’ani­mer notre hall d’ac­cueil en pro­po­sant une di­zaine d’ex­po­si­tions chaque an­née, sou­ligne le pré­sident Yves Jeanne. La thé­ma­tique peut être en rap­port avec la sai­son, les fêtes du ca­len­drier, des évé­ne­ments spor­tifs, cultu­rels. Pour dé­cembre pro­chain, no­tam­ment, nous cher­chons une per­sonne qui au­rait une col­lec­tion de crèches de Noël à nous prê­ter ». L’ap­pel est donc lan­cé.

50 ans d’his­toire

Dans deux grandes vi­trines, mises en lu­mière, plu­sieurs cen­taines de fèves sont ain­si ex­po­sées. « Ici, nous avons en­vi­ron 50 ans d’his­toire re­tra­cés, com­mente Yves Jeanne. Une par­tie vient de mes propres col­lec­tions, et d’autres de col­lec­tions pri­vées, comme Mme De­val­lois, ou Jé­rôme Ma­rie, bou­lan­ger rue d’Haut­vie ». L’ex­po est com­plé­tée par quelques textes sur la ga­lette des Rois, l’Epi­pha­nie, à par­tir des re­cherches de do­cu­men­ta­tion de Ma­rie-Laure Ra­digue, res­pon­sable de l’ac­cueil.

Etant lui-même bou­lan­ger-pâ­tis­sier, Yves Jeanne a sui­vi de près l’évo­lu­tion des fèves. « Quand j’étais en­core en ap­pren­tis­sage au dé­but des an­nées 70, on trou­vait uni­que­ment les fèves blanches, ba­siques. Elles re­pré­sen­taient des bai­gneurs, des fers à che­val, un crois­sant de Lune. C’est de­puis les an­nées 80 qu’elles ont pris de la cou­leur et que les col­lec­tions se sont mul­ti­pliées, avec no­tam­ment les san­tons ». Cham­pi­gnons, ani­maux, in­sectes, pa­pillons, théières, fla­cons de par­fum, Tour de France, Stars war… : la liste se­rait trop longue pour dé­tailler les fèves ex­po­sées. « En 1989, le Syn­di­cat des pâ­tis­siers avait sor­ti une fève pour le bi­cen­te­naire de la Ré­vo­lu­tion, se sou­vient Yves Jeanne. Au­jourd’hui, j’ai le sen­ti­ment qu’il y a un es­souf­fle­ment dans la créa­tion des fèves. Rien n’a été fait, par exemple pour la réuni­fi­ca­tion de la Nor­man­die, ou les 950 ans de la ba­taille d’Has­tings ».

Contact : Of­fice de Tou­risme, 11 rue de la Vic­toire, 02.33.37.10.97.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.