350 ma­ni­fes­tants pour la paix

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS - L.L.

« Non au ter­ro­risme » « Sou­tien à la Tur­quie, sou­tien à la Sy­rie, sou­tien à la France… »

Sa­me­di, ils étaient en­vi­ron 350 (250 se­lon les forces de l’ordre) à ma­ni­fes­ter dans les rues de Flers, à l’ap­pel de l’union des as­so­cia­tions fran­co-turque de l’Orne. Ve­nus de Flers, Ar­gen­tan, Alen­çon, Caen ou bien en­core l’Aigle, les ma­ni­fes­tants ont vou­lu mar­cher pour la paix. « Il y a deux ans jour pour

jour, une dé­lé­ga­tion avait par­ti­ci­pé au ras­sem­ble­ment pa­ri­sien en hom­mage aux vic­times de Char­lie heb­do » ex­plique Orhan Vu­ral, membre de l’ami­cale fran­co-turque de Flers à l’ini­tia­tive du ras­sem­ble­ment.

« Au­jourd’hui, en Sy­rie, des ci­vils meurent tous les jours sous les bombes, c’est un pays aban­don­né par ses ci­toyens et après à qui le tour ? » in­ter­roge au mi­cro sur le per­ron du châ­teau de Flers, l’an­cien pré­sident de l’ami­cale.

« Il y a eu une ten­ta­tive de putsch le 15 juillet 2016 en Tur­quie qui a fait beau­coup de vic­times, heu­reu­se­ment elle a échoué dans le cas contraire, la Tur­quie se­rait au même ni­veau que la Sy­rie.

Nous sommes ici pour dire non au ter­ro­risme » Orhan Vu­ral a in­vi­té cha­cun « à ne pas res­ter les bras croi­sés en di­sant qu’on ne peut rien faire. Il faut ai­der les ré­fu­giés ».

La marche qui a dé­mar­ré de­puis la Mos­quée jus­qu’à la mai­rie de Flers sans em­prun­ter la rue du 6-Juin (voir en­ca­dré) s’est dé­rou­lée dans le calme.

Ne pas res­ter les bras croi­sés

Le cor­tège a tra­ver­sé la rue du 6-Juin sans pou­voir l’em­prun­ter.

Les par­ti­ci­pants se sont ren­dus jus­qu’à la mai­rie de Flers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.