Un mo­nu­ment en pé­ril à Flers

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

La tem­pête Egon a pro­vo­qué de nom­breux dé­gâts ma­té­riels. L’un des plus beaux arbres de Flers, le sé­quoia de Saint-Sau­veur n’a pas ré­sis­té. La ques­tion de son ave­nir se pose.

Na­tha­lie Gou­let, sé­na­teur de l’Orne, a sai­si le CSA après l’émis­sion Sa­lut les Ter­riens du 7 jan­vier 2017 où Fa­rid Be­nyet­tou, men­tor des frères Koua­chi, pré­sente son ou­vrage.

Le sé­na­teur de l’Orne UDI, Na­tha­lie Gou­let, co-pré­si­dente de la com­mis­sion d’en­quête sur l’or­ga­ni­sa­tion et les moyens de lutte contre les ré­seaux dji­ha­distes, a sai­si le Con­seil Su­pé­rieur de l’Au­dio­vi­suel.

Elle dé­nonce les pas­sages à la té­lé­vi­sion et à la ra­dio de Fa­rid Be­nyet­tou, men­tor des frères Koua­chi, les au­teurs de l’attentat de Char­lie Heb­do, qui au­jourd’hui se dit re­pen­ti. L’homme vient de sor­tir livre, Mon dji­had, iti­né­raire d’un re­pen­ti.

Na­tha­lie Gou­let et son ho­mo­logue An­dré Rei­chardt dé­noncent « l’at­teinte por­tée à la mé­moire des vic­times du ter­ro­risme » et pointent no­tam­ment du doigt, l’émis­sion de Thier­ry Ar­dis­son du 7 jan­vier 2017, Sa­lut, les Ter­riens, dif­fu­sée sur C8, où Fa­rid Be­nyet­tou est in­ter­viewé et ar­bore no­tam­ment, un badge Je suis Char­lie.

Les élus évoquent « une séance in­sup­por­table, mé­lange d’in­dé­cence et de cu­pi­di­té, to­tale ir­res­pon­sa­bi­li­té à l’égard de la mé­moire des vic­times et de leurs fa­milles ».

Ils ont confié à l’avo­cat pa­ri­sien, Me hen­ri Beau­re­gard, le soin de sai­sir le CSA « pour qu’il rap­pelle aux mé­dias la res­pon­sa­bi­li­té qui leur in­combe et l’exi­gence de dé­cence qui s’im­pose à eux dans le trai­te­ment de faits si sen­sibles ».

Lors de la séance des ques­tions d’ac­tua­li­té au Sé­nat, jeu­di 12 jan­vier, Na­tha­lie Gou­let a éga­le­ment ques­tion­né, Au­drey Azou­lay, mi­nistre de la culture et la com­mu­ni­ca­tion sur les me­sures qu’elle compte prendre « pour que la lutte contre la ra­di­ca­li­sa­tion ne soit pas au mieux entre les mains in­com­pé­tentes, au pire entre des mains dan­ge­reuses ? »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.