600 ap­pels aux pom­piers dans l’Orne, 301 in­ter­ven­tions dans le Cal­va­dos

L'Orne Combattante (FL) - - BOCAGE SUISSE NORMANDE -

La vio­lente tem­pête hi­ver­nale Egon qui a tra­ver­sé la France, jeu­di 12 jan­vier, a pro­vo­qué de nom­breuses chutes d’arbres et des cou­pures d’élec­tri­ci­té, no­tam­ment dans l’Orne et le Cal­va­dos.

Dans l’Orne, le Ser­vice Dé­par­te­men­tal d’In­cen­die et de Se­cours a re­çu des cen­taines de coup de fil à comp­ter de 17 h 30. Il a ra­pi­de­ment ac­ti­vé la cel­lule de dé­bor­de­ment du centre de trai­te­ment des ap­pels et le CODIS pour trai­ter un nombre im­por­tant de de­mandes de se­cours.

Entre 17 h 30 et mi­nuit, le Codis (Centre opé­ra­tion­nel d’in­cen­die et de se­cours) de l’Orne a en­re­gis­tré 600 ap­pels pour des in­ter­ven­tions liées à la tem­pête hi­ver­nale. 82 com­munes or­naises ont été im­pac­tées par des vents vio­lents, ce qui a né­ces­si­té 176 in­ter­ven­tions sur les voies pu­bliques pour des arbres tom­bés no­tam­ment.

Par­mi les faits les plus mar­quants, la chute de l’un des plus grands arbres de Flers, consi­dé­ré comme un mo­nu­ment, le sé­quoia si­tué dans le quar­tier Saint-Sau­veur (lire en page 3).

Fort heu­reu­se­ment, au­cune vic­time n’était à dé­plo­rer.

De nom­breuses branches ou fils élec­triques et té­lé­pho­niques ont été si­gna­lés sur les chaus­sées. À 8 h, ven­dre­di 13 jan­vier, 2 500 clients d’Enedis étaient en­core pri­vés d’élec­tri­ci­té dans l’Orne. Au plus fort du phé­no­mène, 10 000 clients or­nais n’avaient plus de cou­rant. Par­mi les com­munes comp­tant plus de 50 clients sans cou­rant, on re­trou­vait ven­dre­di, à 9 heures, Bel­lou-en-Houlme, Le Mé­nil-deB­riouze, Rouel­lé, Saint-An­dréde-Mes­sei et Saint-Geor­gesd’An­ne­becq.

Les équipes d’Enedis étaient mo­bi­li­sées sur le ter­rain pour ré­ta­blir l’élec­tri­ci­té.

Dans le Cal­va­dos, ils étaient 5 500 à 8 h 30 sans élec­tri­ci­té. Les pom­piers y ont réa­li­sé 301 in­ter­ven­tions. À Condé-surNoi­reau, outre des arbres et des branches sec­tion­nés, c’est l’ali­men­ta­tion en eau po­table qui a ren­con­tré des dif­fi­cul­tés. (Voir par ailleurs)

Sur le plan rou­tier, les chutes de neige ont par­fois en­gen­dré des condi­tions de cir­cu­la­tion dé­li­cates. De­puis, c’est un froid vif et sec qui a pris le re­lais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.