La com­mune tou­jours pré­oc­cu­pée par ses fi­nances

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS -

Ber­nard Mo­ra­zin, le maire de Mon­tilly-sur-Noi­reau, a pré­sen­té ses voeux aux ha­bi­tants, sa­me­di 14 jan­vier. Un mo­ment convi­vial qui a per­mis de re­ve­nir sur 2016 avant d’an­non­cer les pers­pec­tives pour 2017.

Lors de son dis­cours, l’élu n’a pas fait de mys­tère sur la si­tua­tion fi­nan­cière de la com­mune, dé­li­cate de­puis plu­sieurs an­nées dé­jà. « C’est notre ta­lon d’Achille qui va se pour­suivre jus­qu’à la fin du man­dat ». Et si la po­li­tique de ri­gueur me­née au quo­ti­dien par la mu­ni­ci­pa­li­té montre des signes en­cou­ra­geants. « La si­tua­tion est en­core cri­tique », note le maire. Tout ce­la, dans un contexte de baisse des do­ta­tions de l’Etat.

La mu­ni­ci­pa­li­té cherche par tous les moyens à maî­tri­ser ses dé­penses, no­tam­ment d’éner­gie. Elle a éga­le­ment re­né­go­cié des em­prunts. Tou­te­fois, elle a dû avoir re­cours à une hausse de la fis­ca­li­té.

Lo­tis­se­ment : le prix des par­celles baisse

Le maire a fait un point sur le lo­tis­se­ment à La Jou­vi­nière. De­puis 2008, seule­ment sept par­celles ont été com­mer­cia­li­sées, sur les 16. L’une d’elles a été ven­due der­niè­re­ment. « Nous avons le­vé des freins pour amé­lio­rer la si­tua­tion », a ex­pli­qué l’élu. Le prix du mètre car­ré a été re­vu de 38 € à 28 €. Cer­taines par­celles au­ront aus­si la pos­si­bi­li­té d’ac­cueillir un sous­sol.

Ber­nard Mo­ra­zin a par­lé éga­le­ment de la foire de Mon­tilly. La mu­ni­ci­pa­li­té a fait ap­pel à Flers Ag­glo pour prendre en charge l’in­fra­struc­ture. Des in­ves­tis­se­ments étaient à faire que la com­mune n’était plus en me­sure d’as­su­rer. Il y a en a eu en 2016, ils se pour­sui­vront en 2017 pour amé­lio­rer le confort et pour­suivre la mise aux normes des ins­tal­la­tions de l’évé­ne­ment.

« La foire, qui s’est dé­rou­lée dans le cadre du plan vi­gi­pi­rate, n’a pas connu d’in­ci­dents no­tables », a sou­li­gné le maire. Ce­pen­dant, la fré­quen­ta­tion a été en lé­gère baisse. Au fi­nal, la Saint-De­nis a coû­té de l’ar­gent à la com­mune. « C’est dé­mo­ra­li­sant mais 2017 se­ra meilleure ». La pro­chaine édi­tion, les or­ga­ni­sa­teurs pensent re­ve­nir à l’ac­cueil de ré­gions fran­çaises.

L’élu a évo­qué des tra­vaux dans la com­mune, en 2016, comme la res­tau­ra­tion du mur d’en­ceinte du pres­by­tère, tou­jours en vente, et du ter­rain de pé­tanque. « C’était urgent de le re­faire ». Un dé­fi­bril­la­teur a éga­le­ment été ins­tal­lé à la mai­rie.

En 2017, il est pré­vu entre autres de pour­suivre la dé­no­mi­na­tion des rues, des voies com­mu­nales se­ront éga­le­ment re­faites. Le pro­gramme d’ac­ces­si­bi­li­té conti­nue. « Ce n’est pas un pro­gramme am­bi­tieux. Nous n’avons pas de marges de ma­noeuvre. Il faut faire des éco­no­mies », a in­sis­té Ber­nard Mo­ra­zin.

Des as­so­cia­tions très dy­na­miques

Le maire a te­nu à re­mer­cier le per­son­nel de la mai­rie et les nom­breuses as­so­cia­tions qui par­ti­cipent à l’ani­ma­tion de la com­mune. « Nous avons des as­so­cia­tions vrai­ment dy­na­miques. Elles as­surent du lien dans la com­mune et par­ti­cipent au bien vivre en­semble ». De nom­breux évé­ne­ments rythment la vie de Mon­tilly tout au long de l’an­née.

Yves Goas­doué, pré­sident de Flers Ag­glo, a pris en­suite la pa­role pour as­su­rer que la col­lec­ti­vi­té, pas­sée à 42 com­munes au 1er jan­vier 2017, ap­por­te­ra son sou­tien à la com­mune. Se­lon lui, la si­tua­tion fi­nan­cière de Mon­tilly « n’est pas dra­ma­tique mais elle exige de voir si chaque eu­ro dé­pen­sé l’est à bon es­cient ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.