Des tra­vaux sur le clo­cher de l’église Saint-Sau­veur

L'Orne Combattante (FL) - - CONDÉ -

Au cours de l’au­tomne 2016, des chutes de blocs de bé­ton se sont pro­duites, pro­ve­nant du clo­cher de l’église SaintSau­veur.

Consta­tées à plu­sieurs re­prises, elles ont mon­tré une fra­gi­li­sa­tion du clo­cher et ame­né la mai­rie à éta­blir un pé­ri­mètre de sé­cu­ri­té aux abords de l’en­trée prin­ci­pale et du par­vis. Ain­si, les équipes mu­ni­ci­pales ont sol­li­ci­té les en­tre­prises com­pé­tences pour éta­blir des de­vis.

Compte-te­nu de la com­plexi­té du pro­blème, « il nous faut d’abord de­man­der des de­vis pour un diag­nos­tic de la si­tua­tion, au­tre­ment dit l’exa­men pré­cis de l’état du clo­cher, le­quel nous per­met­tra de faire chif­frer les tra­vaux à réa­li­ser, d’en pré­voir le fi­nan­ce­ment et la réa­li­sa­tion au plus vite », ex­plique Pa­trick Beau­quesne, maire-ad­joint en charge des tra­vaux. Cette si­tua­tion a né­ces­si­té im­pé­ra­ti­ve­ment la fer­me­ture tem­po­raire de l’église Saint-Sau­veur, pour rai­son de sé­cu­ri­té, ce­ci en ac­cord avec les res­pon­sables de la Pa­roisse Bien­heu­reux-Fran­çois-Ja­met-des-Val­lées, la­quelle pré­voit dé­sor­mais les of­fices et cé­lé­bra­tions en l’église SaintMar­tin.

Dé­truite en par­tie en 1944

D’après des do­cu­ments*, cette église était la cha­pelle du châ­teau, construit au 10e siècle. Un tun­nel les re­liait. Elle a été agran­die au cours des siècles sui­vants. Le clo­cher a été bâ­ti sous le règne de Louis XIV et pour­vu de trois cloches. Leur bé­né­dic­tion a eu lieu en sep­tembre 1692. En 1709, l’édi­fice est à nou­veau agran­di et les cloches rem­pla­cées en 1748. En sep­tembre 1927, d’im­por­tants tra­vaux de res­tau­ra­tion sont en­tre­pris par le cha­noine Tul­lou. Mgr Qui­rié, ar­chi­diacre de Bayeux, bé­nit la pre­mière pierre du tran­sept le 11 sep­tembre.

Fi­nie peu avant le dé­but de la guerre, l’église se­ra presque en­tiè­re­ment dé­truite lors des bom­bar­de­ments de 1944. L’église ac­tuelle date de 1957 Les tra­vaux de re­cons­truc­tion ont dé­bu­té en jan­vier 1957. Les deux tou­relles d’angle ont été abat­tues ain­si que la plus grande par­tie de l’église qui te­nait en­core de­bout.

La nou­velle église a été re­cons­truite à par­tir des restes, à sa­voir le clo­cher, la tri­bune et les fon­da­tions. La pre­mière pierre a été bé­nie le 3 no­vembre 1957 par Mgr Jac­que­min.

Le 26 dé­cembre 1999, la tem­pête a ar­ra­ché le toit du clo­cher qui est ve­nu s’ef­fon­drer sur le toit de l’église. L’église a dû être fer­mée dix mois. En en­trant dans l’église, une co­quille géante rap­por­tée par Du­mont-d’Ur­ville sert de bé­ni­tier. Il a mi­ra­cu­leu­se­ment échap­pé aux bom­bar­de­ments. Sept ar­tistes nor­mands ont dé­ci­dé d’of­frir un che­min de croix pour cette église. Il a été ac­cro­ché en no­vembre 2003.

* Mer­ci à Phi­lippe Cy­prien de la mé­dia­thèque pour les ar­chives sur l’église SaintSau­veur.

L’église au­jourd’hui et en 1944.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.