Sou­ci de conci­sion

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

A l’oc­ca­sion des tra­di­tion­nelles cé­ré­mo­nies de voeux, que tous les élus tiennent, par tra­di­tion, au mois de jan­vier, nom­breux sont les maires qui ont du écrire des dis­cours. Cette an­née, cer­tains ont fait un vrai ef­fort de conci­sion. Le pré­sident de Flers Ag­glo, Yves Goas­doué, s’est dit, lors de ses voeux aux forces vives, sur­veillé par ses ser­vices qui lui avaient gen­ti­ment conseillé de « faire court ». Il a ef­fec­ti­ve­ment conden­sé son pro­pos. A Mes­sei, aussi, le maire Mi­chel Dumaine s’est for­cé à res­pec­ter ce prin­cipe. Un prin­cipe qui per­met que les cé­ré­mo­nies soient moins longues et qui ne nuit pas à la com­pré­hen­sion des au­di­teurs. Et oui : « Ecrire, c’est choi­sir ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.