26 tués dans l’Orne en 2016

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Le bi­lan de l’ac­ci­den­to­lo­gie dans l’Orne se­ra of­fi­ciel­le­ment dé­voi­lé, ven­dre­di à Alen­çon, par Isa­belle Da­vid, pré­fet de l’Orne.

Se­lon les données pro­vi­soires, 26 per­sonnes ont per­du la vie sur les routes or­naises dans le cou­rant de l’an­née. Des chiffres en amé­lio­ra­tion par rap­port à 2015, une an­née par­ti­cu­liè­re­ment noire dans le dé­par­te­ment où 32 per­sonnes avaient été tuées, mais su­pé­rieurs à 2014 où 21 vic­times avaient été re­cen­sées. 26 tués c’est le même nombre qu’en 2012 et 2013 et en­core loin des 22 vic­times re­cen­sées en 2011. 2016 a éga­le­ment con­nu une baisse du nombre d’accidents et du nombre de bles­sés.

Des ef­forts sen­sibles ont été dé­ployés pour ten­ter d’en­rayer cette hé­ca­tombe.

Un deuxième vé­hi­cule ra­dar ba­na­li­sé a été af­fec­té au dé­par­te­ment, des ra­dars au­to­ma­tiques mo­biles dits de chan­tier ont éga­le­ment été ins­tal­lés, des ré­ser­vistes de la gen­dar­me­rie ont été mo­bi­li­sés pour ren­for­cer les contrôles rou­tiers, lors d’opé­ra­tions co­or­don­nées sur une grande par­tie du ter­ri­toire. Le pré­fet a éga­le­ment eu re­cours aux com­mis­sions mé­di­cales, un mé­de­cin ju­geant alors si les per­sonnes sont aptes ou non à conduire.

Mal­heu­reu­se­ment, dans les accidents mor­tels consta­tés, l’al­cool est sou­vent im­pli­qué. Autre constat, le non-port de la cein­ture consta­té dans cer­tains accidents.

Les pié­tons (3) et les mo­to­cy­clistes (4) paient tou­jours un lourd tri­but.

Nette amé­lio­ra­tion sur les 6 der­niers mois

Dans le bo­cage flé­rien, le dé­but d’an­née au­ra mal­heu­reu­se­ment été mar­qué par une col­li­sion fai­sant deux morts à Tin­che­bray à la fin du mois de jan­vier sui­vi du drame de Magny-le-Dé­sert où les quatre jeunes oc­cu­pants d’une voi­ture sont morts après avoir per­cu­té de plein fouet un poids lourd. À la fin du mois de juin, 21 per­sonnes avaient été tuées. Dans le der­nier se­mestre, 5 vic­times ont re­joint cette triste liste. En dé­cembre, au­cun mort n’a été dé­plo­ré sur les routes or­naises. Six der­niers mois qui té­moignent peut-être d’une prise de conscience ?

L.L.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.