Ai­der les per­sonnes en dif­fi­cul­té avec l’al­cool

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Ce sa­me­di 21 jan­vier s’est dé­rou­lée l’assemblée gé­né­rale du mou­ve­ment Vie Libre à Flers.

Cette as­so­cia­tion pour ai­der les per­sonnes qui ont des dif­fi­cul­tés avec l’al­cool a réuni une ving­taine de per­sonnes. Des bu­veurs gué­ris, des abs­ti­nents vo­lon­taires et des sym­pa­thi­sants donnent aux adhé­rents les connais­sances né­ces­saires pour ve­nir en aide au­près des ma­lades vic­times de l’al­cool et sou­vent po­ly­toxi­co­manes.

L’as­so­cia­tion agit par le biais d’ac­tions mé­di­co-so­ciales, au tra­vail et avec la fa­mille. C’est une ma­la­die qui touche toute la cel­lule fa­mi­liale, le conjoint et les en­fants souffrent tout au­tant de cette si­tua­tion que le ma­lade.

Des mi­li­tants de l’as­so­cia­tion peuvent leur ve­nir en aide en se dé­pla­çant à do­mi­cile le soir ou du­rant les week-ends.

L’al­cool et les jeunes : des in­quié­tudes

Le mou­ve­ment Vie Libre s’in­quiète no­tam­ment de l’al­coo­li­sa­tion des jeunes qui est de­ve­nue un pro­blème de so­cié­té. En 2016, le mou­ve­ment a lar­ge­ment dif­fu­sé de la do­cu­men­ta­tion ain­si que des mon­tages au­dio­vi­suels spé­cia­le­ment des­ti­nés à l’in­for­ma­tion de la jeu­nesse. Le bi­lan de l’an­née est plu­tôt po­si­tif, les groupes de pa­roles ont per­mis d’échan­ger sur di­vers thèmes comme les risques en­cou­rus par la femme en­ceinte, le res­sen­ti de l’en­tou­rage ou en­core les dif­fé­rents soins.

Deux jour­nées d’études ont été éga­le­ment me­nées per­met­tant d’échan­ger avec une sa­ge­femme et une dié­té­ti­cienne. Deux jour­nées au ni­veau ré­gio­nal se sont dé­rou­lées sur le thème de la com­plé­men­ta­ri­té du couple et l’es­time de soi. Cette an­née to­ta­lise 18 vi­sites à do­mi­cile, six ac­com­pa­gne­ments de ma­lades au­près des ser­vices mé­di­caux et 33 par­ti­ci­pa­tions aux jour­nées d’étude et groupes de pa­role.

Mal­gré la forte im­pli­ca­tion des membres, l’es­sen­tiel des res­sources dé­pend de sub­ven­tions, c’est pour ce­la que le res­pon­sable du mou­ve­ment, Gil­bert Gen­drin, re­mer­cie les villes par­te­naires. Pour l’an­née 2017, Vie Libre es­père bien conti­nuer sur cette voie, en ai­dant au mieux les ma­lades en les ac­com­pa­gnant au quo­ti­dien et en conti­nuant d’or­ga­ni­ser di­verses ac­tions. De plus, on de­vrait voir s’in­ten­si­fier la mise en place de réunions sur les dan­gers de la po­ly­toxi­co­ma­nie. Gen­drin Gil­bert regrette « qu’il y ait de plus en plus de ma­lades qui n’osent pas ve­nir nous voir. On trouve un nombre crois­sant de femmes. » Le mou­ve­ment or­ga­nise une per­ma­nence le mer­cre­di ma­tin et le ven­dre­di après-mi­di, place Du­per­ron à Flers.

L’assemblée gé­né­rale a réuni une ving­taine de membres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.