Le pôle de san­té de­vrait ou­vrir le1er mars

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Pour Mes­sei, 2017 se­ra mar­quée par l’abou­tis­se­ment d’un gros chan­tier ca­rac­té­ri­sé par l’ou­ver­ture, pré­vue en mars, du pôle de san­té.

Lun­di 23 jan­vier, le maire de Mes­sei, Mi­chel Dumaine, avait convié les Mes­séens et les Mes­séennes pour la tra­di­tion­nelle cé­ré­mo­nie des voeux. En­tou­ré des membres de son conseil mu­ni­ci­pal, et ra­vi de consta­ter la pré­sence d’un re­pré­sen­tant de la gen­dar­me­rie, Mi­chel Dumaine a com­men­cé par évo­quer « deux gros chantiers qui ont mo­bi­li­sé » l’éner­gie des membres de l’équipe mu­ni­ci­pale.

Des ser­vices

Le pre­mier de ces chantiers est le pôle de ser­vices à la po­pu­la­tion. Der­rière ce nom, il s’agit d’un en­semble qui in­tègre « à la fois le pôle de san­té, la mai­rie et l’agence pos­tale com­mu­nale ».

L’agence pos­tale com­mu­nale, ins­tal­lée au rez-de-chaus­sée de la mai­rie, est ou­verte de­puis plu­sieurs se­maines. Le pôle de san­té, construit au ni­veau des an­ciens lo­caux de l’agence pos­tale et dans le parc de la mai­rie, se­ra bien­tôt ter­mi­né.

Sur ce point, le maire a an­non­cé : « Tous nos pro­fes­sion­nels de san­té pour­ront, comme nous l’avons pré­vu, em­mé­na­ger au 1er mars. Nous avons tra­vaillé là des­sus de­puis trois ans. C’est la mé­de­cine de proxi­mi­té chère à tous ».

Dans les écoles

Mi­chel Dumaine a évo­qué d’autres chantiers comme l’iso­la­tion de l’école, en cours, qui « s’ins­crit dans un pro­ces­sus de mise aux normes et de ré­no­va­tion » du pa­tri­moine com­mu­nal. Il a par­lé de l’école pri­maire qui a été do­tée d’un « en­semble in­for­ma­tique neuf ». Il a, en outre, évo­qué le re­nou­vel­le­ment du mo­bi­lier sco­laire dont une classe de l’école ma­ter­nelle a bé­né­fi­cié cette an­née. À ce titre, le maire a sa­lué son ad­joint Paul Car­ré qui, « avec toute l’équipe de tra­vaux suit au quo­ti­dien nos chantiers ».

Com­merces

Concer­nant l’éco­no­mie, le maire a an­non­cé que les tra­vaux dans la bou­che­rie char­cu­te­rie qui « ont re­pris » de­vraient per­mettre l’ou­ver­ture de ce com­merce avant l’été.

In­dus­trie

Par­mi les nom­breux su­jets évo­qués, Mi­chel Dumaine ne pou­vait se pas­ser de men­tion­ner les in­dus­tries pré­sentes sur le ter­ri­toire de la com­mune : « On peut se fé­li­ci­ter de voir nos en­tre­prises de la zone d’ac­ti­vi­tés de la Va­renne se dé­ve­lop­per. Fau­re­cia, qui em­bauche et qui a de nou­velles pers­pec­tives de dé­ve­lop­pe­ment, Le­doux, qui va im­plan­ter de nou­veaux si­los et créer plu­sieurs em­plois ». Il a éga­le­ment men­tion­né le par­cours de l’en­tre­prise In­ter­frap « qui a été re­pris après une si­tua­tion dif­fi­cile et re­part main­te­nant sur de nou­velles bases ».

Les in­fra­struc­tures et les in­no­va­tions du Syn­di­cat mixte In­ter­com­mu­nal de ra­mas­sage et de trai­te­ment des or­dures mé­na­gères de la ré­gion Flers-Con­dé n’ont pas été pas­sées sous si­lence. « Le Sir­tom ter­mine son im­plan­ta­tion à Mes­sei avec la construc­tion de lo­caux so­ciaux et d’une dé­chet­te­rie. Pour fi­nir, une uni­té de mé­tha­ni­sa­tion va sor­tir de terre. C’est un pro­jet lo­cal à l’ini­tia­tive de 25 agri­cul­teurs du sec­teur. Le gaz pro­duit se­ra di­rec­te­ment in­jec­té dans le ré­seau de dis­tri­bu­tion »,a glis­sé le maire.

Ap­pel au ci­visme

Ter­mi­nant son pro­pos, Mi­chel Dumaine a fait ap­pel au ci­visme de cha­cun : « Les gen­darmes sont ce soir pré­sents par­mi nous. Ils ne peuvent pas tout. Leurs ef­fec­tifs ne le per­mettent pas. Nous sommes confron­tés en per­ma­nence à des vi­tesses ex­ces­sives qui mettent en dan­ger la vie de nos conci­toyens. On ne peut pas ins­tal­ler des dis­po­si­tifs ra­len­tis­seurs par­tout. C’est à une forme de res­pect de l’autre, de sa vie, que j’ap­pelle ce soir ».

T.G.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.