Jean-Pierre Mou­rice : « Un mé­pris »

L'Orne Combattante (FL) - - CONDÉ -

Dans un com­mu­ni­qué, le maire de Pon­té­cou­lant ré­agit à la pre­mière réunion du conseil com­mu­nau­taire De la Vire au Noi­reau du jeu­di 12 jan­vier. « À l’ins­tar de mes col­lègues des sept autres com­munes de Con­dé In­ter­com, j’ai ain­si dé­cou­vert en séance que seuls des élus de Con­dé en Nor­man­die étaient pro­po­sés pour des com­mis­sions, et ce­la, sans que les maires des autres com­munes de Con­dé In­ter­com aient été consul­tés, ni même in­for­més. J’ajoute que j’au­rais vo­lon­tiers re­ti­ré ma can­di­da­ture si les trois per­sonnes re­te­nues avaient été celles pro­po­sées par les maires de tout Con­dé In­ter­com. Ce­la n’a pas été le cas, et je consi­dère que cet ou­bli consti­tue un mé­pris in­ac­cep­table en­vers tous les élus de l’ex In­ter­com et leurs conseils mu­ni­ci­paux. N’étant pas ran­cu­nier, je tiens évi­dem­ment à fé­li­ci­ter nos nou­veaux re­pré­sen­tants de Con­dé et d’ailleurs, avec une pen­sée toute par­ti­cu­lière pour Jean Tur­mel, maire de Las­sy, mal­gré le fait qu’il n’était pas pré­vu dans le scé­na­rio. Je suis tout à fait heu­reux de son élec­tion car je sais que lui au­ra à coeur de dé­fendre l’in­té­rêt des grandes comme des pe­tites com­munes de la nou­velle In­ter­com. En conclu­sion, je veux aussi in­di­quer que cet « in­ci­dent » n’est mal­heu­reu­se­ment pas de na­ture à en­cou­ra­ger Pon­té­cou­lant à re­joindre notre grande voi­sine, les élus de notre vil­lage s’es­ti­mant hum­ble­ment ne pas être à la hau­teur du fonc­tion­ne­ment dé­mo­cra­tique de Con­dé ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.