No­rah Krief fait swin­guer les son­nets de Sha­kes­peare !

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

No­rah Krief se glisse dans la peau de Sir William Sha­kes­peare pour in­ter­pré­ter un flo­ri­lège de ses plus beaux son­nets, le jeu­di 26 jan­vier, au Fo­rum de Flers.

En 2001, la rencontre de No­rah Krief avec le re­cueil « Les Son­nets » de William Sha­kes­peare la pousse à créer un concert au Fes­ti­val d’Avi­gnon sur une mu­sique ori­gi­nale de Fré­dé­ric Fres­son.

Quinze ans après, elle dé­cide de re­trou­ver ces chants aux sen­ti­ments exal­tés. Ri­chard Bru­nel ac­com­pagne ce re­tour, ré­in­vente une forme plus théâ­trale et ima­gine un écrin pour la beau­té de cette poé­sie.

Voix rauque et en­voû­tante

Sur une scène trans­for­mée en ca­ba­ret rock où brillent deux loges d’un théâtre aux ta­pis d’Orient, la­dy Krief jaillit en rouge et noir. En­tou­rée par Fré­dé­ric Fres­son au pia­no et ses deux aco­lytes aux per­cus­sions et à la basse, l’ac­trice chante l’amour bles­sé, la fuite du temps, mais aussi la jeu­nesse in­so­lente et l’in­jus­tice des hommes. Au fil de ce voyage ly­rique théâ­tral, les mots du grand Will épousent tous les genres : bal­lades, ri­tour­nelles, sam­ba, hymnes pop et même rock.

Somp­tueux, ima­gés, en­flam­més, spi­ri­tuels, les vers de Sha­kes­peare s’adressent à un être ai­mé, des­ti­na­taire in­con­nu qui ne ré­pon­dra ja­mais. Tour à tour femme fa­tale, amou­reuse pas­sion­née, amante dé­lais­sée, No­rah Krief, de sa voix rauque et ter­ri­ble­ment en­voû­tante, fait vi­brer les son­nets dans toute leur joie et leur mé­lan­co­lie.

Le jeu­di 26 jan­vier à 20 h 30, Les son­nets de Sha­kes­peare - Scène na­tio­nale 61, au Fo­rum de Flers, rue du Col­lège. Ta­rifs de base de 5 € à 20 €. Tél. 02 33 64 21 21.

Sur une scène trans­for­mée en ca­ba­ret rock où brillent deux loges d’un théâtre aux ta­pis d’Orient, la­dy Krief jaillit en rouge et noir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.