Le plus grand show de gos­pel au monde au Zé­nith de Caen

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Sa­me­di 4 fé­vrier, le gos­pel se­ra en tête d’af­fiche au Zé­nith de Caen. Rencontre avec Jean-Bap­tiste Guyon, créa­teur, di­rec­teur ar­tis­tique et pro­duc­teur du spec­tacle.

De­puis quand existe votre show ?

C’est un spec­tacle que j’ai créé en 1998 à l’oc­ca­sion des 150 ans de l’abo­li­tion de l’es­cla­va­gisme. A l’ori­gine, ce­la de­vait être seule­ment deux dates au Pa­lais des sports de Paris, et nous en sommes dé­sor­mais, 18 ans après, à 350 re­pré­sen­ta­tions et un mil­lion de spec­ta­teurs en France. Ce spec­tacle a éga­le­ment re­çu plu­sieurs dis­tinc­tions très im­por­tantes, no­tam­ment en An­gle­terre et aux États-Unis. Nous sommes 130 sur la route. Cent chan­teurs, entre 18 et 50 ans, ve­nus et re­cru­tés dans 25 pays, re­pré­sen­tant toutes les confes­sions re­li­gieuses, et 30 tech­ni­ciens. Un groupe qui chaque an­née ?

Oui. J’au­di­tionne à peu près 1500 per­sonnes par an qui viennent du monde en­tier et j’en re­tiens une ving­taine qui rem­place les par­tants. Vivre en com­mu­nau­té gé­nère des ren­contres évo­lue et de belles his­toires d’amour puisque nous en sommes à une di­zaine de ma­riages et au 10e bé­bé de « Gos­pel pour 100 voix ». Comment dé­fi­nis­sez-vous votre show ?

C’est un mes­sage, d’amour, de to­lé­rance, de par­tage, de paix. A la dif­fé­rence du blues, qui lui consiste à ra­con­ter ce que l’on res­sent et que l’on vit in­té­rieu­re­ment sur le mo­ment, le gos­pel est un mes­sage d’es­poir, une im­plo­ra­tion à un len­de­main meilleur. Je crois qu’ac­tuel­le­ment les gens ont vrai­ment be­soin de ce­la. Le gos­pel est né en 1942, créé par un blues man, Tho­mas An­drew Dor­sey qui ap­prend que sa femme et son en­fant sont morts au cours de l’ac­cou­che­ment. Il écrit des pa­roles d’évan­gile sur de la mu­sique blues et ce­la de­vient un nou­veau style mu­si­cal sur le­quel tous les chan­teurs noirs amé­ri­cains se sont rués.

Au cours de nos spec­tacles en An­gle­terre, suite à une vi­déo qui a fait le tour du monde sur In­ter­net, nous avons ac­cueilli des gens qui ve­naient de toutes les par­ties du monde. Il y a une vraie uni­ver­sa­li­té dans notre spec­tacle. C’est le ma­riage de la mu­sique et du mes­sage. C’est un voyage dans le temps et dans l’es­pace parce qu’il se chante par­tout dans le monde. C’est un vé­ri­table show, pas un concert de cho­ristes.

Zé­nith de Caen, sa­me­di 4 fé­vrier, 20 h 30. Ta­rifs : 59 €/49 €/39 €/- de 12 ans, 29 € (as­sis nu­mé­ro­té).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.