Pour sau­ver leur église, ils lancent un ap­pel aux dons

Via la Fon­da­tion du pa­tri­moine, la pe­tite com­mune de 34 ha­bi­tants a lan­cé il y a quelques se­maines un ap­pel aux dons pour sau­ver son église du 12e siècle. Il y a ur­gence pour la toi­ture.

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NOR­MANDE -

« Il n’y a pas de com­merces ici. Nous avons un la­voir, une fon­taine pu­blique et une église. Alors nous sommes at­ta­chés à notre pa­tri­moine », lance Jacques Le­gros, ad­joint au maire en re­gar­dant l’église Sainte-Anne, ju­chée sur les hau­teurs de la com­mune.

« Elle est res­tée au­then­tique et est ins­crite à l’in­ven­taire sup­plé­men­taire des mo­nu­ments his­to­riques. Il faut une res­tau­ra­tion ur­gente », ajoute Da­niel Si­mon, le maire d’An­go­ville. La toi­ture n’as­sure plus sa fonc­tion d’étan­chéi­té et la dé­gra­da­tion du bâ­ti­ment est de plus en plus ef­fec­tive. « Le pla­fond de la sa­cris­tie s’est ef­fon­dré, les lam­bris de la voûte du coeur pré­sentent des trous béants dus aux fuites et des écou­le­ments sur les murs fra­gi­lisent la struc­ture. Des gra­vats se sont ac­cu­mu­lés sous la toi­ture », re­prend Jacques Le­gros.

L’église est fer­mée au pu­blic de­puis plu­sieurs an­nées et il n’y a plus de cé­ré­mo­nies re­li­gieuses de­puis un mo­ment.

Le mon­tant des tra­vaux est im­por­tant. « 42 320 €. Soit le double du bud­get de la com­mune. Nous avons épar­gné pen­dant 15 ans car ces tra­vaux sont en pro­jet de­puis long­temps mais ce n’est pas as­sez. »

Plu­sieurs sub­ven­tions ont été sol­li­ci­tées, no­tam­ment au­près du Dé­par­te­ment, des Aides aux pe­tites com­munes ru­rales (AP­CR) et le dé­pu­té Alain Tour­ret a éga­le­ment pro­mis de dé­blo­quer des fonds de sa ré­serve par­le­men­taire.

« La sau­ve­garde de l’art fran­çais a éga­le­ment été contac­tée. C’est la plus an­cienne as­so­cia­tion na­tio­nale de dé­fense du pa­tri­moine. Ils in­ter­viennent pour le gros oeuvre. On es­père 4 000 €. »

Les élus ont fait le cal­cul, mal­gré les sub­ven­tions, il reste 20 000 € à trou­ver. Via la Fon­da­tion du pa­tri­moine, ils ont lan­cé un ap­pel aux dons sur In­ter­net il y a quelques se­maines.

Les deux hommes rap­pellent que les don­neurs peuvent bé­né­fi­cier de ré­duc­tions d’im­pôts. 4 000 € ont dé­jà été ré­col­tés.

« Nous avons eu un don im­por­tant d’une per­sonne de Pa­ris que nous ne connais­sons pas. Ce­la donne un coup de booste », ajoute Da­niel Si­mon. Le maire qui est né à An­go­ville tient à re­mettre en état l’église.

« En 2012, les joints du pi­gnon Est et l’en­ca­dre­ment en pierre de taille de l’en­trée de l’église ont été ré­no­vés, pré­cise-t-il avant de conclure : On es­père faire re­vivre ce lieu avec des concerts et des vi­sites. »

Jacques Le­gros, ad­joint au maire, et Da­niel Si­mon, maire, lancent un ap­pel aux dons pour sau­ver l’église Sainte-Anne.

De l’en­duit au clou a été uti­li­sé sur une par­tie de l’église. Une mé­thode de tra­vail très rare.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.