Des en­sei­gnants veulent plus de moyens

L'Orne Combattante (FL) - - BOCAGE SUISSE NORMANDE ENTRE ET - T.G.

C’est la deuxième grève dans l’éta­blis­se­ment en moins de deux mois. Après un mou­ve­ment le lun­di 5 dé­cembre suite à l’ap­pel de re­pré­sen­tants des syn­di­cats SNES, SUD et CGT, le ly­cée Gué­hen­no de Flers était à nou­veau concer­né par une grève mar­di 31 jan­vier.

Même s’il n’était pas à l’ini­tia­tive de ce der­nier mou­ve­ment, Ch­ris­tophe Ade­line, se­cré­taire SNES au ly­cée Gué­hen­no, ex­plique que « plu­sieurs col­lègues ont été re­çus à Caen par des membres du rec­to­rat ». D’après lui, cette mo­bi­li­sa­tion « tour­nait beau­coup au­tour des moyens al­loués à l’éta­blis­se­ment pour la ren­trée 2017 ». « Au dé­part, on vou­lait se mettre en grève dès lun­di après la ré­cep­tion de la do­ta­tion glo­bale ho­raire. Il y a une at­tri­bu­tion ré­duite de moyens. Plu­sieurs ly­cées de l’aca­dé­mie étaient concer­nés », confie le syn­di­ca­liste.

En dé­cembre, les en­sei­gnants par­laient de souf­france au tra­vail et d’ab­sence de réac­tion ap­pro­priée de la part d’une par­tie de la di­rec­tion de l’éta­blis­se­ment face à cer­taines in­ci­vi­li­tés com­mises par des élèves. Les condi­tions de tra­vail étaient en cause. Les en­sei­gnants at­ten­daient le pas­sage du Co­mi­té d’hy­giène, de sé­cu­ri­té et des condi­tions de tra­vail (CHSCT). Se­lon Ch­ris­tophe Ade­line, le CHSCT doit ve­nir bien­tôt au ly­cée Gué­hen­no. « Le CHSCT vient mar­di 7 fé­vrier. Les en­sei­gnants ont été in­vi­tés à ré­ser­ver un cré­neau de 20 mi­nutes pour ex­po­ser au co­mi­té ce qui nous em­pêche de tra­vailler ».

Si cette nou­velle a de quoi ras­su­rer Ch­ris­tophe Ade­line, il veut res­ter pru­dent : « Une se­maine après la grève de dé­cembre, l’ins­pec­teur vie sco­laire est ve­nu du­rant trois de­mi-jour­nées au ly­cée pour re­cueillir des té­moi­gnages. Nous n’avons tou­jours pas vu son rap­port ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.