Un souffle de jeu­nesse à la Mai­son des jeunes et de la culture

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Elle compte cinq nou­veaux dans son conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. La mai­son des jeunes et de la culture (MJC) de Flers avait une bonne nou­velle à an­non­cer lors de l’as­sem­blée gé­né­rale qui s’est dé­rou­lée en soi­rée dans ses lo­caux, le jeu­di 26 jan­vier der­nier.

« Nous avons cinq nou­veaux en­trants dans le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. Il va dé­sor­mais comp­ter 18 per­sonnes. On va pou­voir lan­cer plus de com­mis­sions avec des thé­ma­tiques qui peuvent être choi­sies par les bé­né­voles. On va pou­voir mieux se ré­par­tir le tra­vail », se ré­jouis­sait Émi­lie Caillaud-Gaf­si, di­rec­trice de la MJC.

Ces nou­velles re­crues ont des pro­fils dif­fé­rents mais une même vo­lon­té de s’in­ves­tir dans l’as­so­cia­tion. La pre­mière se nomme Nol­wenn Dau­phin, 19 ans. Elle vit à Flers et a ef­fec­tué un ser­vice ci­vique au sein de la MJC. « Elle a dé­cou­vert l’ani­ma­tion au tra­vers de son ser­vice ci­vique. Elle veut de­ve­nir ani­ma­trice et fait du sou­tien sco­laire chez Flash. Elle va pas­ser son Ba­fa et faire un DUT d’ani­ma­tion so­cio­cul­tu­relle », dé­taille Émi­lie Caillaud-Gaf­si.

Ma­ry­vonne Four­mont est âgée de 56 ans et vit à Flers. « Elle est adhé­rente de la MJC de­puis sep­tembre 2015. Elle est ve­nue par le biais du fit­ness et elle est res­tée. Elle sou­haite s’in­ves­tir da­van­tage », glisse la di­rec­trice.

Par­mi ces re­crues, la MJC ac­cueille un jeune homme. Étant don­né que la MJC dé­plore un nombre d’hommes trop faible dans ses ef­fec­tifs, l’ar­ri­vée de Liem N’Guyen est une bonne chose. « Il a 17 ans. C’est un gar­çon, le seul sur ces cinq nou­veaux. Il vit à Flers et est adhé­rent de la MJC de­puis plu­sieurs an­nées. Il a fait des jeux en ré­seau quand il était ado­les­cent. Cet été, il a par­ti­ci­pé à un échange de jeunes en lien avec la fé­dé­ra­tion des MJC à Mont­se­cret et il va par­ti­ci­per à un autre sé­jour en oc­tobre. On l’a mo­ti­vé pour s’en­ga­ger », ex­plique Émi­lie Caillaud-Gaf­si.

Éloïse Noyelle a 21 ans. Après un stage d’ani­ma­tion so­cio­cul­tu­relle au dé­but de 2016, elle a par­ti­ci­pé à l’ac­tua­li­sa­tion du pro­jet as­so­cia­tif de la struc­ture. « Elle a bien ai­mé don­ner des idées et elle a fait le lien avec les vo­lon­taires eu­ro­péens », es­time la di­rec­trice.

Aurore Le­riche, 25 ans, a tra­vaillé au sein de la MJC dans le cadre d’un Em­ploi d’ave­nir. Elle re­joint cette équipe ra­gaillar­die par ces nou­velles re­crues.

Pour la di­rec­trice, ces nou­velles têtes ap­portent un vrai ren­fort et un souffle de jeu­nesse au sein de la struc­ture : « Avant leur ar­ri­vée, notre moyenne d’âge était de 60 ans. Là, on ra­jeu­nit un peu. On est à 50 ans de moyenne d’âge ! »

T.G.

Voi­ci quelques-unes des nou­velles re­crues du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la MJC de Flers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.