Sur la trace de trois Poi­lus or­nais

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Pa­trick Ler­nout vit en Bel­gique, à Wa­re­gem, à 10 km du ci­me­tière mi­li­taire fran­çais de Ma­che­len (entre Gand et Cour­trai, en Flandre). Là-bas, sont en­ter­rés 750 sol­dats fran­çais tom­bés au com­bat, lors de la Pre­mière Guerre mon­diale.

Un siècle après le dé­but de la Grande guerre, ce Belge a pris l’ini­tia­tive de di­gi­ta­li­ser toutes les don­nées des sol­dats qui sont en­ter­rés dans ce ci­me­tière. Par­mi eux, trois sol­dats de l’Orne ont été re­cen­sés, dont un Flé­rien.

Ray­mond Mi­chel est né le 16 sep­tembre 1882 dans le Cal­va­dos mais ha­bi­tait à Flers. Il a été tué au champ de ba­taille le 19 oc­tobre 1918 en Bel­gique.

Hen­ri Ré­mond, né le 11 juin 1898 à Céau­cé mais ha­bi­tant à Saint-Brice, est dé­cé­dé au com­bat le 31 oc­tobre 1918 en Bel­gique.

Tout comme Georges Bis­son, né le 24 dé­cembre 1891 à Ecou­ché, qui fût quatre fois bles­sé avant de mou­rir en terre belge, à la même date.

Pa­trick Ler­nout est à la re­cherche d’in­for­ma­tions concer­nant ces sol­dats et sou­hai­te­rait, si pos­sible, ren­trer en contact avec leurs des­cen­dants.

Ray­mond Mi­chel est en­ter­ré à Ma­che­len en Bel­gique comme deux autres Or­nais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.