200 € re­mis à l’as­so­cia­tion Imad pour la Jeu­nesse et la Paix

Le ly­cée Saint-Tho­mas d’Aquin de Flers a re­mis, ven­dre­di 27 jan­vier, un chèque de 200 € à l’as­so­cia­tion de La­ti­fa Ibn Zia­ten lut­tant contre le ra­di­ca­lisme re­li­gieux.

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

La­ti­fa Ibn Zia­ten. Ce nom ne vous dit peut-être rien. Et pour­tant, cette femme a vu sa vie bas­cu­ler le 11 mars 2012 lorsque son fils, mi­li­taire, Imad Ibn Zia­ten, a été tué par Mo­ham­med Me­rah, à Tou­louse. En mé­moire de son fils et de toutes les vic­times tuées par le ter­ro­riste, La­ti­fa Ibn Zia­ten a fon­dé, le 20 avril 2012, l’as­so­cia­tion Imad Ibn Zia­ten pour la Jeu­nesse et la Paix.

OEu­vrant contre le bas­cu­le­ment des jeunes dans l’is­la­misme ra­di­cal et pro­mou­vant le vivre-en­semble, l’as­so­cia­tion in­ter­vient au­près des en­fants et des jeunes adultes, des élèves et au­près des dé­te­nus en mi­lieu car­cé­ral.

« Vous êtes les lu­mières de de­main »

Le 29 sep­tembre 2016, La­ti­fa Ibn Zia­ten s’est ren­due à Flers où elle a ren­con­tré de 400 élèves, âgés de 16 à 19 ans. « Son dis­cours poi­gnant a tou­ché tout le monde, aus­si bien les élèves que la com­mu­nau­té édu­ca­tive », ex­plique Vincent Le Secq, Conseiller prin­ci­pal d’édu­ca­tion (CPE).

Dans un lan­gage simple et di­rect, c’est un mes­sage de paix, de res­pect, de to­lé­rance et de ré­con­ci­lia­tion qu’elle a dé­li­vré à l’au­di­toire. « Elle a dé­cla­ré aux jeunes qu’ils étaient les lu­mières de de­main, se sou­vient le CPE. Son dis­cours était d’au­tant plus fort par le cha­risme et l’au­ra qu’elle dé­ga­geait ».

Des élèves qui se sont mon­trés ré­cep­tifs au mes­sage dé­li­vré, à l’image de Flo­rie, 17 ans, ac­tuel­le­ment en Ter­mi­nale L : « La ve­nue de La­ti­fa a per­mis de chan­ger cer­tains points de vue sur la re­li­gion et ré­pandre plus de to­lé­rance. Son at­ti­tude po­si­tive par rap­port à ce qu’elle a vé­cu m’a beau­coup mar­quée ».

Des ac­tions de sou­tien

Plu­sieurs ac­tions ont été mises en place au sein de l’éta­blis­se­ment afin de le­ver des fonds pour l’as­so­cia­tion. Ain­si, de­puis la ren­trée, une vente de frian­dises et de pâ­tis­se­ries ain­si qu’un Man­ne­quin chal­lenge ont no­tam­ment eu lieu. « Tous les élèves ont par­ti­ci­pé à ces ac­tions de sorte qu’ils se sont sen­tis concer­nés pour ai­der l’as­so­cia­tion », note Pa­tri­cia Gué­guen, en­sei­gnante en sciences mé­di­co-so­ciale. Au to­tal, la somme de 200 € a été ré­col­tée ! Une sa­tis­fac­tion pour tous les élèves qui vont res­ter mo­bi­li­sés puisque le ly­cée par­ti­cipe à d’autres ac­tions hu­ma­ni­taires comme le fi­nan­ce­ment de lits pour le Ma­li.

« Tous dif­fé­rents, bien en­semble »

À Saint-Tho­mas-d’Aquin, le maître mot de l’an­née c’est bien le vivre-en­semble. « Notre slo­gan

tra­duit cette vo­lon­té », in­siste Vincent Le Secq. Les élèves ayant pris part aux dif­fé­rentes ma­ni­fes­ta­tions en fa­veur de l’as­so­cia­tion l’ont bien com­pris. « Le fait d’ap­por­ter notre sou­tien à l’as­so­cia­tion a per­mis de ras­sem­bler tous les élèves du ly­cée et de créer une vé­ri­table co­hé­sion », rap­porte As­maa, en classe de se­conde.

Pour cou­ron­ner cet es­prit, la pro­mo­tion 2016-2017 du ly­cée a été bap­ti­sée au nom de l’as­so­cia­tion Imad pour la Jeu­nesse et pour la Paix. Hu­guo Pi­geon

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.