Pas­cal Al­li­zard n’est plus maire de Con­dé-en-Nor­man­die « Me mettre en confor­mi­té avec le prin­cipe du non-cu­mul »

Le sé­na­teur du Cal­va­dos en a fait l’an­nonce, lun­di 30 jan­vier, lors de la cé­ré­mo­nie des voeux. Cette soi­rée a été l’oc­ca­sion pour Pas­cal Al­li­zard d’évo­quer sa mis­sion au Sé­nat mais aus­si de faire une mise au point sur Con­dé In­ter­com.

L'Orne Combattante (FL) - - CONDÉ -

Pas­cal Al­li­zard n’est plus maire de Con­dé-enNor­man­die. L’élu veut se concen­trer sur son man­dat sé­na­to­rial et se met « pro­gres­si­ve­ment en confor­mi­té avec le prin­cipe du non-cu­mul ».

Il est un peu plus de 19 h quand Pas­cal Al­li­zard, ar­ri­vé à la fin de son dis­cours, évoque ses dif­fé­rents man­dats. « Je tiens à vous in­for­mer au­jourd’hui de ma dé­mis­sion du man­dat de maire de Con­dé-en-Nor­man­die, dé­ci­sion que je viens de trans­mettre par écrit à mon­sieur le Pré­fet du Cal­va­dos et que j’an­nonce ce soir lors de la cé­ré­mo­nie des voeux. »

Pas­cal Al­li­zard veut dé­sor­mais se concen­trer sur son man­dat sé­na­to­rial. « J’ai tou­jours af­fir­mé que mon ob­jec­tif, à terme, était d’exer­cer cette fonc­tion élec­tive à plein­temps. Après deux an­nées et de­mie de man­dat sé­na­to­rial, et au re­gard des mis­sions qui m’ont été confiées, je per­siste dans cet ob­jec­tif. »

Un peu plus loin de Con­dé

Le pa­tron des Ré­pu­bli­cains du Cal­va­dos a dû faire des choix. La loi du non-cu­mul qui s’ap­pli­que­ra dans quelques mois in­ter­dit sim­ple­ment le cu­mul de fonc­tions exé­cu­tives lo­cales maire, maire-ad­joint, pré­sident, vice-pré­sident avec un man­dat par­le­men­taire.

En 2016 tou­jours, Pas­cal Al­li­zard avait d’abord re­mis son man­dat de maire dé­lé­gué de Con­dé-sur-Noi­reau. Nel­ly Le­duc pre­nant le flam­beau.

Plus ré­cem­ment, lors de la créa­tion de l’in­ter­com De la Vire au Noi­reau au 1er jan­vier 2017, il n’avait sol­li­ci­té au­cune res­pon­sa­bi­li­té dans la gou­ver­nance de cette nou­velle col­lec­ti­vi­té et avait re­mis sa dé­mis­sion de conseiller com­mu­nau­taire.

« J’ai dé­ci­dé de me mettre pro­gres­si­ve­ment en confor­mi­té avec ce prin­cipe. » Un peu plus d’un an après son élec­tion, il lâche donc la mai­rie de « sa » com­mune nou­velle.

De nou­velles élec­tions

« Cette dé­ci­sion est une dé­ci­sion res­pon­sable et ré­flé­chie. Elle est dif­fi­cile à prendre tant je de­meure at­ta­ché à Con­dé, au Pays de Con­dé, dont je suis fier d’avoir été le maire pen­dant près de 22 ans, et le conseiller gé­né­ral pen­dant presque 17 ans », ajoute Pas­cal Al­li­zard qui vient par ailleurs d’être nom­mé membre de la Com­mis­sion des af­faires étran­gères, de la dé­fense et des forces ar­mées du Sé­nat.

« Je res­te­rai néan­moins conseiller mu­ni­ci­pal, et par ma fonc­tion par­le­men­taire, au ser­vice de Con­dé et du Cal­va­dos », rap­pelle l’élu.

Des élec­tions se tien­dront pro­chai­ne­ment pour élire un ou une nou­velle maire à Con­dé-enNor­man­die.

Pas­cal Al­li­zard a an­non­cé sa dé­mis­sion de maire de Con­dé-en-Nor­man­die, lun­di 30 jan­vier lors de la cé­ré­mo­nie des voeux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.