« Flers Ag­glo va être un for­mi­dable ou­til »

Une pe­tite cen­taine de Char­don­nais a as­sis­té à la cé­ré­mo­nie des voeux de leur maire, Fran­çoise Pa­teux. Elle était en­tou­rée du dé­pu­té Yves Goas­doué.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

La cé­ré­mo­nie des voeux est une tra­di­tion à la­quelle la mu­ni­ci­pa­li­té est très at­ta­chée, « Parce qu’elle nour­rit la convi­via­li­té, l’échange et le par­tage » pré­cise le maire, Fran­çoise Pa­teux.

C’est aus­si l’oc­ca­sion de ren­con­trer les nou­veaux ha­bi­tants aux­quels le pre­mier ma­gis­trat a sou­hai­té la bien­ve­nue. Une cé­ré­mo­nie en pré­sence du dé­pu­té Yves Goas­doué, pré­sident de Flers Ag­glo que Sainte-Ho­no­rine-la-Char­donne vient de re­joindre avec le can­ton d’Athis. Les voeux, c’est aus­si l’oc­ca­sion de rendre pu­bli­que­ment compte de l’ac­tion de l’équipe mu­ni­ci­pale en place de­puis pra­ti­que­ment 3 ans. « Nous ar­ri­vons dé­jà à la moi­tié du man­dat. »

Des aides de l’état et des par­le­men­taires

2016 au­ra vu quelques nou­veau­tés au sein de la com­mune. La pre­mière, la mise en ser­vice en juin du ter­rain mul­ti­sport. Cet es­pace ré­pond aux at­tentes et aux be­soins du jeune pu­blic, mais aus­si à l’école et aux ac­ti­vi­tés pé­ri­sco­laires.

Ce ter­rain a été sub­ven­tion­né par l’État, le conseil dé­par­te­men­tal de l’Orne et une ré­serve par­le­men­taire de la sé­na­trice Na­tha­lie Gou­let, qui a per­mis de cou­vrir 60 % de l’in­ves­tis­se­ment.

La deuxième réa­li­sa­tion concerne des tra­vaux d’ac­ces­si­bi­li­té et d’amé­na­ge­ment in­té­rieur de la mai­rie. Ces tra­vaux rentrent dans l’obli­ga­tion faite aux com­munes de rendre ac­ces­sible les bâ­ti­ments re­ce­vant du pu­blic à mo­bi­li­té ré­duite. Le mon­tant to­tal, maî­trise d’oeuvre com­prise, s’élève à un peu moins de 58.000 €.

« Pour cette opé­ra­tion nous avons bé­né­fi­cié d’une aide de l’État (13.300 €), une aide par­le­men­taire du sé­na­teur Jean-Claude Le­noir, (5.000 €). Notre com­mune est et doit res­ter un lieu de vie et d’épa­nouis­se­ment. Bien vivre en­semble c’est par­ta­ger des va­leurs, des pro­jets, des mo­ments de vie or­di­naire. C’est dans cet es­prit que nous oeu­vrons et c’est dans cet es­prit que nous abor­dons 2017. »

Afin d’amé­lio­rer ce bien vivre en­semble, le 2e pha­sage des in­ves­tis­se­ments va se pour­suivre. Il s’agit de la ré­no­va­tion de la salle des fêtes dou­blée d’une salle as­so­cia­tive et la créa­tion d’un par­king qui va per­mettre la liai­son entre tous ces bâ­ti­ments. L’ins­tal­la­tion de pan­neaux pho­to­vol­taïques sur la toi­ture, avec une sub­ven­tion de 10 000 € du dé­pu­té Yves Goas­doué. Coût de l’opé­ra­tion hors main-d’oeuvre et hors pan­neaux pho­to­vol­taïques : 340 000 € HT.

Em­bar­qués dans Flers Ag­glo

Au ni­veau de l’école : ins­tal­la­tion de clô­tures et por­tails en pé­ri­phé­rie pour sé­cu­ri­ser les écoles et évi­ter toute in­tru­sion mal­veillante. Rem­pla­ce­ment des bornes in­cen­dies confor­mé­ment au pro­gramme plu­ri­an­nuel. Une borne coûte aux alen­tours de 2.500 € HT (sub­ven­tion­née par l’État à hau­teur de 30 %).

De­puis le 1er jan­vier, Flers Ag­glo est pas­sée de 25 à 42 com­munes pour at­teindre une po­pu­la­tion d’en­vi­ron 55.000 ha­bi­tants.

« Son pré­sident Yves Goas­doué a sou­vent com­pa­ré cette nou­velle en­ti­té à un pa­que­bot et bien, nous voi­ci em­bar­qué dans ce­lui-ci et j’ac­corde toute ma confiance en son ca­pi­taine » a in­sis­té Fran­çoise Pa­teux.

« Alors que nos com­munes gar­de­ront les ser­vices de proxi­mi­té comme les écoles, les pe­tits com­merces, la voi­rie… Flers Ag­glo se­ra un for­mi­dable ou­til à dis­po­si­tion de nos com­munes et aux yeux du dé­par­te­ment et de la grande ré­gion une puis­sance vi­sible. »

Les com­munes ré­cu­pèrent des com­pé­tences comme la ges­tion des se­cré­taires de mai­rie, la voi­rie. Ces nou­velles dé­penses pour les com­munes se­ront com­pen­sées fi­nan­ciè­re­ment par Flers Ag­glo.

Les ha­bi­tants pour­ront bé­né­fi­cier de ta­rifs pré­fé­ren­tiels pour le centre aqua­tique, les mé­dia­thèques, du trans­port à la de­mande… sans hausse de fis­ca­li­té pour les mé­nages et les com­munes.

« Je pense vrai­ment que nous avons trou­vé la sta­bi­li­té pour en­vi­sa­ger se­rei­ne­ment l’ave­nir et une pé­ren­ni­té à notre éche­lon com­mu­nal. »

Fran­çoise Pa­teux a pour­sui­vi sur un autre vo­let plus in­ter­na­tio­nal, ce­lui-là.

« L’an der­nier, je vous an­non­çais l’ins­tal­la­tion im­mi­nente d’une fa­mille sy­rienne dans notre com­mune. Ce­la fait pra­ti­que­ment un an qu’elle est là. Grâce à l’aide pré­cieuse de per­sonnes bé­né­voles et l’as­so­cia­tion Aide aux Tiers-monde, elle pour­suit son che­min. Je tiens à leur rendre hom­mage, ils ont per­mis à ces exi­lés de se re­trou­ver, se re­cons­truire même si des stig­mates de cette guerre res­te­ront à ja­mais dans leur coeur. »

2017 se­ra une an­née par­ti­cu­lière avec deux échéances élec­to­rales. La pré­si­den­tielle, en avril et mai, puis les lé­gis­la­tives en juin.

Pour ter­mi­ner, Fran­çoise Pa­teux a te­nu à re­mer­cier tous les bé­né­voles qui oeuvrent dans les di­verses as­so­cia­tions de la com­mune, l’en­semble des élus mu­ni­ci­paux et les membres du per­son­nel com­mu­nal pour le sé­rieux et le pro­fes­sion­na­lisme dont ils font preuve dans l’ac­com­plis­se­ment de leur tâche.

Au ni­veau de la vie du vil­lage, la fête com­mu­nale au­ra lieu, di­manche 11 juin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.